Logement, santé, tourisme : le budget historique de l’Espagne pour 2022

Par Nico Salvado




L’arrivée des fonds européens pour relancer l’Espagne face à la crise du Covid se traduit par une hausse record  des dépenses publiques.

Pour la deuxième année consécutive, l’Etat va battre son record historique d’investissement. Les comptes pour 2022 prévoient 43,4 milliards d’euros d’investissements (sur les 240 milliards d’euros du budget total) soit une croissance de 10,5% par rapport aux chiffres de 2021. L’Etat dépensera durant les 12 mois de 2022 ce qu’il a alloué en cumulant les années 2012, 2013 et 2014, les trois années de plomb de la crise économique et financière. Plus de la moitié de cette somme (22.4 milliards d’euros) proviendra du plan de relance européen.

Le budget général en lui-même est historiquement haut : 240 milliards d’euros. Un chiffre encore jamais atteint qui s’explique par deux facteurs : les fonds européens d’une part et une hausse massive des impôts d’autre part.



Le ministère du Budget table sur une perception de 232 milliards d’euros, soit une hausse de 8 % d’une année sur l’autre. L’essentiel proviendra de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, qui dépassera les 100 milliards pour la première fois de l’histoire. La TVA rapportera quant à elle 75 milliards. Les entreprises verseront 25 milliards d’euros au trésor public, une hausse de 11,8%.

Voici la répartition du budget : 

Santé

La santé représente 2,7% du budget total contre 2,1% l’an dernier. La hausse dans les faits sera encore plus importante, car l’Espagne dépensera moins d’argent pour acheter des vaccins contre le Coronavirus. En 2020 elle a investi 7,3 milliards d’euros pour acquérir les doses contre le Covid.

Logement

Le budget prévoit l’entrée en vigueur du chèque d’aide au logement à destination des locataires, comme nous l’annoncions ici. Cette année la partie logement du budget atteindra 806 millions d’euros, contre 602 millions pour l’an passé.

Tourisme

Le budget alloué au tourisme explose littéralement de 32,1%. L’Espagne veut tourner le dos à la crise du Covid et utiliser 1,9 milliard de fonds européens pour le secteur touristique qui se verra attribuer un total de 2,9 milliards d’euros en 2022.

Le tourisme représente 1,2% du budget total contre 0,5 % l’an dernier.

Intérieur

Le ministère de l’Intérieur voit son budget progresser de 5,1 % pour atteindre 9,3 milliards d’euros, soit une hausse de 456 millions par rapport à l’an dernier.

Culture

Le ministère de la Culture est également l’un des grands gagnants de la répartition budgétaire avec une hausse de 38,4%. 1,5 milliard d’euros seront injectés, principalement en provenance des aides européennes.

Défense

Le budget militaire de l’Espagne donne le vertige avec une hausse de 7,89 % en 2022 et dépassera la barre des 10 milliards d’euros. Un budget à mettre en perspective avec la situation internationale : crise de l’Otan, fragilité de l’Union Européenne, inquiétude en Afghanistan.

Education

Ici aussi, le budget enregistre un record avec une hausse de 2,6 % accordé au ministère de l’Éducation. Sur les 5 milliards de financement, environ 44 % sera consacré aux bourses pour étudiants.

Médias de service public

Rare budget en baisse : celui des médias de service public qui subiront une coupe budgétaire de 6.3 % soit un total de 443 millions de euros.

Maison Royale

Le budget de la Maison royale est gelé, c’est au centime près celui de l’an dernier  : 8.431.150 euros.

La Catalogne encore en déficit

La Catalogne est la seconde région à recevoir la plus grande partie du budget national espagnol (17,2%) derrière l’Andalousie (17,4%). Durant les années Puigdemont, avec une Catalogne en rébellion contre l’Êtat et la droite au pouvoir en Espagne, la Generalitat ne recevait que 13,1% du budget.


Cependant, malgré sa répartition en hausse, les chiffres n’y sont pas pour la Catalogne. La Generalitat continue de verser plus d’argent à l’Espagne qu’elle n’en reçoit. La Catalogne représente 19% du produit intérieur brut (PIB) national. Il y a donc un écart de 1,8 % entre l’argent reversé par l’Espagne et le poids économique réel de la Catalogne.

Cette proposition de budget doit encore passer par la validation du parlement. Les groupes formant la majorité pourront présenter des amendements pour corriger à la marge le budget.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité