10 bonnes raisons de vivre dans le Born

Par Clémentine Laurent
Photo : alleventshotels

Quartier hipster par excellence de Barcelone, le Born (ou « Borne ») est aussi un district riche en culture et en bonnes adresses, pour manger ou prendre un verre dans un endroit original et insolite. Voici 10 bonnes raisons pour vivre dans le Born.

Pour son ambiance hipster

Pas de doute, le Born est un véritable nid d’artistes : nombreuses galeries d’art, concept stores, boutiques de créateur… Le quartier regorge aussi de cafés cosy, de bars branchés et de brunchs. On qualifie souvent le Born comme le quartier branché, mode ou hipster de Barcelone, et à raison.

Pour sa situation géographique

Plus central que le Born dans Barcelone, ne cherchez pas, il n’y a pas ! Collé au centre historique de la ville, connecté à la mer mais aussi au très beau parc de la Ciutadella, vivre dans le Born est pratique pour se déplacer.

Vivre dans le born Photo : aeroleoblog.blogspot

On y accède facilement par la gare de l’Arc de Triomf ou de l’Estació de França, les arrêts de métro Urquinaona, Jaume I ou de la Barceloneta.

Pour tous ses lieux de culture

C’est aussi l’un des quartiers les plus riches de Barcelone, au niveau culturel. On connaît bien le fameux musée Picasso, où les touristes se pressent.

Mais il y a aussi le magnifique Palau de la música catalana, le Centre de culture et de mémoire (abrité par l’ancien marché couvert), la Fondation Foto Colectania, le Musée européen d’art moderne, l’espace d’art contemporain La Senda ou encore le Musée du chocolat, pour les plus gourmands.

Pour le charme de ses petites rues

Le charme du Born se découvre en se perdant dans ses petites rues. Un dédale de ruelles étroites, plutôt sombres, mais au détour desquelles on tombe nez à nez avec un bar à céréales ou un atelier de photographie argentique.

Vivre dans le Born Photo : visitarebarcellona

On passe par la rue la plus courte de Barcelone (carrer de l’Anisadeta), sous des arches au style médiéval, ou la mignonne petite place de Sant Pere… et on tombe amoureux du Born.

Pour son animation, de jour comme de nuit

C’est toujours un peu la fête dans le Born : les artistes de rue sont nombreux et viennent se produire devant les clients sur les terrasses, les touristes mangent un bout sur les marches de la basilique Santa María del mar, et les rues principales ne désemplissent pas de visiteurs.

La nuit, le Passeig del Born est le lieu de rendez-vous de nombreux jeunes qui viennent faire la tournée des bars. Pour ceux qui aiment la fête et fuient le silence absolu et l’ennui, rien de mieux que de vivre dans le Born !

Pour la verdure

L’un des grands avantages de vivre dans le Born : la proximité avec la Ciutadella.

Vivre dans le Born Photo : Parc de la Ciutadella, Barcelone

Le deuxième plus grand parc de Barcelone, et certainement l’un des plus beaux, constitue en fait l’un des flancs du quartier, et plusieurs des accès au parc se situent dans le Born. Les habitants peuvent donc aller s’y reposer, à l’ombre des arbres et en écoutant le chant des oiseaux ou celui des fontaines.

Pour ses nombreux commerces

En journée, c’est un régal de se promener et de s’arrêter devant les jolies vitrines, de découvrir des boutiques originales et de craquer pour une œuvre d’art ou un vêtement unique, créé de la main d’un artiste.

On compte aussi dans le Born des boutiques très spécialisées qu’on trouve difficilement ailleurs, comme dans la photographie argentique, la céramique ou la mode coréenne par exemple.

Pour son histoire

Le Born est l’un des quartiers historiques de Barcelone, avec le Gòtic, et épicentre de l’économie et du commerce de la ville durant le Moyen-Âge. Mais les restes archéologiques du Centre de culture et de mémoire témoignent déjà d’une activité au temps des romains.

De nombreux lieux et bâtiments sont témoins aujourd’hui du passé du quartier, comme la basilique ou le couvent de Sant Agustí, mais aussi le Passeig del Born, auparavant théâtre de joutes médiévales. D’ailleurs, le mot « born » signifie en catalan l’endroit où se déroulaient les tournois médiévaux.

Les rues du Born témoignent aussi de son importance durant le Moyen-Âge, car elles concentraient les commerçants : rue des chapeliers, des vitriers, des cotonniers…

Vivre dans le Born Photo : El Born Centre de Cultura i Memòria, Barcelona

Par ailleurs, à l’origine, ce qu’on appelle le Born (ou « El Borne », en castillan) aujourd’hui est en réalité formé par les quartiers de Sant Pere, Santa Caterina et la Ribera. Mais la construction du marché couvert, « Mercado del Born », en 1876, fini par renommer la zone et on peut définir, par extension, tous ces districts en « el Born ».

Pour son offre de bars et restaurants

Le Born compte de très nombreux bars et restaurants très divers, allant des cafés cosy aux bars du Passeig del Born où faire la fête. On trouve tout aussi bien des restaurants chics comme très abordables, et de la cuisine typique catalane ou internationale : japonaise, mexicaine, colombienne ou même française.

Pour le tourisme

Pour toutes les raisons citées plus haut, on ne peut pas nier que le Born soit un quartier touristique et très fréquenté. Pour les voyageurs, la zone ne manque pas d’endroits où se loger, manger.

Vivre dans le Born Photo : Palau de la Música Orfeo català

Mais on est loin des endroits touristiques de masse, avec des magasins de souvenirs à chaque coin de rue et la foule de visiteurs qui bloquent le passage : le Born n’a pas perdu son âme. En somme, c’est un petit quartier attachant, par ses ruelles historiques et les curiosités que l’on y trouve.

Il existe même un dicton à propos du quartier : « Roda el món i torna al Born », ‘fais le tour du monde et retourne dans le Born’. Au départ assimilé aux commerçants qui faisaient des affaires dans le monde entier puis qui revenaient pour négocier dans le quartier, il s’applique aujourd’hui à tous ceux qui découvrent le charme du Born.

Recommandé pour vous