Manifestation à Barcelone contre Ada Colau

Par Nico Salvado

Une grande manifestation a lieu ce jeudi soir à Barcelone avec pour mot d’ordre la critique des politiques d’Ada Colau.

C’est le grand soir pour les opposants à Ada Colau. Des dizaines de collectifs se rassemblent sur la Plaça Sant Jaume sous les fenêtres de la maire de Barcelone. Sous le nom de Barcelona és imparable (Barcelone est inarrêtable) , des associations qui n’ont en commun que la détestation des politiques de Colau s’unissent pour un grand mouvement de protestation.

Sur place, on retrouve les syndicats patronaux (Foment del Treball) qui viennent se plaindre du peu d’intérêt que la mairie porte au monde entrepreneurial. Le lobbie des voitures (RACC) vient protester contre les pistes cyclables. L’indépendantiste modéré de centre droit Gerard Esteva avec son Unió de Federacions Esportives de Catalunya (UFEC), qui regroupe 200 entités sportives catalanes se joint aux troupes. On prête à se dernier des ambitions électorales pour représenter les centristes catalanistes lors des prochaines municipales de 2023.

Gerard Esteva

Gerard Esteva

Le collège d’avocats de la ville, les lobbies de la restauration, du commerce, du tourisme, de l’hôtellerie, l’ensemble des associations de riverains de la ville, mais aussi les syndicats des stations-services de Barcelone, des clubs du monde du sport (tennis, haltérophilie, golf) , le groupe de défense des motards de Barcelone, l’amicale des immigrantes marocaines de Barcelone ou encore l’association des femmes colombiennes sont de la partie pour booster la manifestation anti-Colau.

Barcelone est inarrêtable, dans son manifeste en ligne, propose de mettre fin à la Barcelone qui « dit non à tout, et d’enfin saisir les grandes opportunités de progrès social, d’économie et de durabilité ». Un texte qui ressemble plus à des éléments de langage qu’à des propositions concrètes. Un flou probablement dû à l’hétérogénéité des auteurs.

Recommandé pour vous