Emploi Espagne : baisse historique du chômage

Par Clémentine Laurent
Chômage en espagne

Emploi Espagne. Le chômage atteint les 14,57 % ce dernier trimestre dans la Péninsule ibérique, avec plus de 20 millions de travailleurs actifs. Une première depuis plus de dix ans, due notamment à la fin des restrictions sanitaires.

L’Espagne se relève après la pandémie, et cela se remarque dans les chiffres de l’emploi. Le chômage connaît une baisse historique, ce dernier trimestre, en atteignant les 14,57 %. 3 416 700 personnes sans emploi ont été enregistrées ces trois derniers mois, selon la dernière Enquête sur la population active. Au total, l’Espagne compte plus de 20 millions de travailleurs actifs, une première depuis plus de dix ans.

Ces chiffres confirment l’amélioration générale du marché de l’emploi en Espagne que l’on percevait déjà au deuxième trimestre : d’avril à juin 2021, le taux de chômage était de 15,26 %, contre 14,57 % de juillet à septembre.

La Catalogne embauche le plus

Si la baisse du chômage est notable dans la majorité des régions espagnoles, entre juillet et septembre, c’est en Catalogne qu’elle est la plus importante, avec 51 900 demandeurs d’emploi en moins. Suivent les îles Baléares et la Castille et Léon.

En revanche, l’Andalousie et la Murcie voient le chômage augmenter dans leurs régions, avec respectivement 41 100 et 13 800 demandeurs d’emploi entre juillet et septembre derniers.

Lié à la fin des restrictions

C’est le secteur des services qui embauche le plus, avec plus de 300 000 nouveaux travailleurs en trois mois. Cela s’explique par la fin des restrictions sanitaires, qui avaient durement touché le secteur au plus dur de la pandémie.

Emploi EspagneLe secteur industriel est le deuxième à avoir embauché le plus, alors qu’à l’inverse, l’agriculture et la construction perdent des emplois.

Des secteurs qui peinent à employer

En parallèle, certains secteurs rencontrent même des difficultés pour recruter, comme celui de la restauration à Barcelone. Avec le retour des touristes cet été et l’assouplissement des restrictions sanitaires, les restaurants et bars de Barcelone manquent de bras, car une partie du personnel de salle ne souhaite pas reprendre le travail dans les mêmes conditions après la pandémie.

À lire aussi : Après la pandémie, les restaurants de Barcelone manquent de bras

Recommandé pour vous