Comment faire reconnaître ses diplômes français en Espagne ?

Par Camélia Balistrou
Chômage français en Espagne

Vous êtes diplômé en France et souhaité travailler en Espagne ? Il est possible de faire reconnaître ses diplômes et/ou d’obtenir des équivalences. Equinox fait le point sur les éléments à savoir. 

Est-ce obligatoire d’homologuer ses diplômes français pour travailler en Espagne ? 

L’homologation (homologación) est une procédure nécessaire si un ressortissant français souhaite travailler en Espagne dans un domaine professionnel spécifique (avocat, médecin, etc.) ou s’il s’inscrit pour étudier un troisième cycle dans une université espagnole qui exige que ses diplômes soient officiellement reconnus. Toutefois, il n’est pas obligatoire de les faire reconnaître pour travailler dans un domaine où les diplômes de niveau universitaire ne sont pas exigés.

Qu’est-ce qu’une homologation (ou équivalence) de ses diplômes ? 

Il s’agit d’une procédure pour obtenir une équivalence espagnole de ses diplômes français. Il existe deux types d’homologation.

Le premier se limite à reconnaître (homologuer) son niveau académique et permet de recevoir une confirmation que le diplôme étranger est équivalent à un diplôme espagnol (comme la licence ou le master). C’est la façon la plus rapide et classique de procéder à l’homologation, bien que cela prenne tout de même entre 6 à 8 mois.

L’autre façon de procéder consiste à obtenir l’équivalence à un certain diplôme universitaire espagnol. Cela signifie qu’un individu peut demander la reconnaissance de son diplôme au même titre qu’un diplôme espagnol. Cela prend un peu plus de temps à traiter (jusqu’à un an), mais, in fine, c’est la meilleure option pour travailler ou étudier dans un secteur particulier en Espagne.

Comment obtenir l’homologation de ses diplômes ?

Il faut formuler une demande auprès du Ministère espagnol de l’Éducation, de la Culture et des Sports (MECD) par l’intermédiaire de son site web. Il est également possible de faire une demande via l’ambassade ou le consulat de son pays d’origine (en l’occurence la France) ou dans n’importe quel bureau du gouvernement espagnol considéré comme un bureau d’enregistrement public.

Il suffit de se munir d’une copie de son passeport ou de sa carte d’identité, d’un certificat de diplôme du pays d’origine, d’un reçu du paiement des frais d’homologation et d’une preuve de compétence en espagnol, si demandé.

Puis-je passer d’une licence française à un Master espagnol ?

Oui. C’est un dérivé de l’accord bilatéral de Gérone de 2006, qui permet la reconnaissance mutuelle des périodes d’études, des diplômes, afin de poursuivre des études de même niveau ou de niveau supérieur dans les établissements d’enseignement supérieur de l’autre pays ou d’accéder à des emplois publics dans chacun des pays. C’est cette procédure qui s’applique pour entrer en Master en Espagne avec une licence française. Cette procédure se traite avec le Ministère des Universités, dans la grande majorité des cas (sauf champs particulier relevant d’un autre ministère, type médico-sanitaire).

Recommandé pour vous