Les 5 règles d’or pour décrocher un emploi à Barcelone

Par Aurélie Chamerois
Publié le Mis à jour le

Le marché de l’emploi à Barcelone offre de nombreuses opportunités. Mais les candidats (et concurrents) ne manquent pas. Alors comment se démarquer et décrocher un job dans la capitale catalane ? Conseils et astuces.

Photos : Clémentine Laurent/Equinox

Connaître les bons sites

Pour dénicher les meilleures offres, mieux vaut se rendre sur les sites les plus fournis. En Espagne, le site Infojobs est leader incontesté du secteur et propose actuellement plus de 11.000 offres d’emploi à Barcelone. La grande majorité des entreprises en phase de recrutement passent par ce site. Comme ailleurs, Linkedin est aussi un bon moyen pour trouver des offres, et Indeed reste une plateforme intéressante.

Il peut être utile de se rendre également sur des sites spécialisés. Le site Emploi-Espagne par exemple répertorie de nombreux postes nécessitant des profils francophones. La rubrique Emploi d’Equinox publie aussi des offres pour Français natifs.

Parler espagnol et vivre en Espagne

Postuler à un emploi à Barcelone depuis la France n’est pas impossible, mais avoir une adresse en Espagne sur son CV (même si c’est celle d’un ami) est rassurant pour l’employeur. Beaucoup d’entreprises demandent aussi aux candidats d’avoir déjà leur NIE (numéro d’identification de résident étranger). Les démarches administratives pour obtenir le NIE et le numéro de sécurité sociale peuvent être assez longues, mieux vaut donc s’y prendre tôt.

Rue Barcelone Photo Clementine Laurent Equinox 30 1Même si l’entreprise est internationale, la maîtrise de l’espagnol est recommandée pour s’intégrer correctement dans l’équipe. « La capacité d’intégration et d’adaptation est très importante pour les entreprises barcelonaises », explique Pierre-Olivier Bousquet, fondateur du Service Emploi des Français en Espagne et du site Emploi-Espagne.

S’intéresser à l’entreprise

Il est conseillé d’envoyer sa lettre de motivation et son CV en français si l’annonce est en français, tout en les joignant aussi en espagnol s’il ne s’agit pas d’une entreprise 100% francophone. De même pour les annonces publiées en anglais, comme pour beaucoup de startups, il peut être utile d’envoyer sa candidature également en espagnol.

Enfin on ne le répétera jamais assez : la personnalisation de chaque candidature fait toute la différence au moment de passer l’étape de l’entretien. Il est fortement recommandé de bien se renseigner sur l’entreprise avant de postuler afin de bien cerner ses besoins.

Aller à l’essentiel

« En tant que Français, on a tendance à vouloir tout étaler, mais il faut aller à l’essentiel et ne mettre sur le CV que les expériences utiles pour le poste, poursuit Pierre-Olivier Bousquet, et si l’expérience est suffisante, les employeurs regardent peu les diplômes ».

L’entité municipale Barcelona Activa propose par ailleurs des bilans de compétences qui peuvent être utiles au moment de se lancer sur le marché de l’emploi catalan.

Se détendre

La culture d’entreprise barcelonaise est bien plus casual qu’à Paris. Inutile donc de venir trop habillé pour l’entretien. « Elégant mais décontracté », résume notre expert du Service Emploi qui conseille le combo pantalon-chemise aux candidats masculins.

Les relations sont aussi plus détendues, et les employeurs espagnols peuvent parfois poser des questions personnelles, sur la ville d’origine ou sur la famille par exemple. Pour eux, pas question d’empiéter sur la vie privée, c’est juste une façon de s’intéresser au candidat et de briser la glace.

Recommandé pour vous