Les chiffres noirs des violences faites aux femmes en Catalogne

Par Clémentine Laurent
Femmes en Catalogne

L’année 2021 voit les dénonciations de violences envers les femmes augmenter, en Catalogne, alors qu’elles avaient diminué lors de la pandémie.

Photo : Marc Gómez/Ajuntament

Ce 25 novembre marque la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et avec un objectif de sensibilisation, les Mossos d’Esquadra ont publié les chiffres des abus et agressions sexuelles signalés entre janvier et octobre 2021. Et les résultats sont alarmants : les dénonciations sont plus nombreuses sur les dix premiers mois de cette année, que sur toute l’année dernière.

En 2021, ce sont pas moins de 254 femmes majeures qui ont dénoncé avoir été victime d’agression sexuelle ; alors qu’en 2020, elles étaient 229. Les signalements d’abus sexuels ont, eux, augmenté de presque 30 %. La protection policière de femmes en danger en Catalogne a, elle aussi, augmenté.

Femmes en CatalogneMais les chiffres les plus effrayants sont ceux des agressions sexuelles envers les jeunes filles mineures, dont les dénonciations à la police ont triplé cette année (10 cas).

Seuls les féminicides ont diminué en 2021, mais le nombre de femmes assassinées reste bien trop élevé : les Mossos signalent 7 féminicides cette année (9 l’année dernière).

Une tendance à la hausse

Selon les Mossos, ces chiffres démontrent que la tendance à la hausse des dénonciations de violence envers les femmes se poursuit. En 2020, les signalements étaient un peu moins nombreux avec la pandémie, mais il faut rappeler que même s’il n’y a pas de dénonciation à la police, les abus et agressions sexuelles existent toujours.

Il faut aussi remarquer qu’il s’agit ici d’une augmentation des dénonciations auprès de la police, mais on ne peut pas chiffrer avec certitude les fais de violence. On peut donc également prendre ces chiffres comme une plutôt bonne nouvelle, puisque plus de femmes ont réussi à signaler ce qu’elles ont souffert pour y mettre fin, en 2021.

Femmes en CatalognePhoto : Edu Bayer/Ajuntament

D’autre part, il convient de rappeler que ces chiffres évoquent les abus et agressions commis envers des femmes, mais pas ceux envers des hommes, qui existent bien que moins nombreux.

Pour information, il existe en Espagne un numéro gratuit et intraçable (il suffit juste de le supprimer de son journal d’appels, sur téléphone, après l’appel) pour qu’une personne victime de violence conjugale signale sa situation et obtienne de l’aide : le 016.

Il fonctionne également via Whatsapp avec le numéro 600 000 016, et par mail à l’adresse 016-online@igualdad.gob.es. 53 langues y sont comprises (dont le français), avec une attention 24 heures sur 24.

Toutes les informations ici.

Les femmes en Catalogne manifestent

En cette journée internationale de lutte, plusieurs manifestations et événements sont organisés à Barcelone. Sur la plaça Sant Jaume, à 12 h, aura lieu une allocution.

Une manifestation, organisée par l’association Novembre Feminista, démarrera à 18 heures 30 au croisement du passeig de Gràcia et de l’avinguda Diagonal. Avec pour slogan « Furie féministe contre les violences conjugales », la mobilisation se terminera sur la plaça de Catalunya. L’objectif : non seulement dénoncer l’existence de violences de différentes formes envers les femmes, mais aussi demander aux autorités plus de prévention et d’accompagnement pour y mettre fin.

À lire aussi : Elles: « Française à Barcelone, je suis féministe depuis mai 68 »

Recommandé pour vous