10 bonnes raisons de vivre dans le Raval

Publié le Mis à jour le Photo : Loca Barcelona

Le Raval, c’est un peu le vilain petit canard de Barcelone. Et pourtant, ce quartier possède de nombreuses qualités cachées. Voici 10 bonnes raisons de vivre dans le Raval.

Pour la culture

CCCB, MACBA, Filmoteca, musée maritime… Le Raval est avant tout un quartier hautement culturel, avec des monuments emblématiques de la ville comme le Palau Güell.

Photo : Vicente Zambrano González/Ajuntament

On y trouve aussi de nombreuses salles de spectacles, vivre dans le Raval est donc parfait pour une petite soirée théâtre improvisée ou un concert. C’est simple : la mairie ne compte pas moins de 300 équipements culturels dans le seul quartier du Raval.

Pour le prix des logements

L’un des grands attraits de vivre dans le Raval : le prix des loyers, bien moins cher que dans les grands quartiers prisés comme l’Eixample. Même si l’état des biens est à vérifier avant de louer, en cherchant bien, on peut trouver de beaux appartements à de bons prix.

Pour les marchés et commerces

Quel plaisir de vivre dans un quartier où faire ses courses ne coûte pas un bras ! L’alimentation est beaucoup moins chère dans le Raval que dans les autres quartiers, et on trouve aussi plusieurs marchés pour se ravitailler en produits frais et de proximité, comme celui de Sant Antoni, rénové il y a peu.

Photo : Òscar Giralt/Ajuntament

Les habitants sont aussi satisfaits des commerces de proximité, notamment des boucheries.

Pour sa situation géographique

Situé au centre de tout, vivre dans le Raval facilite grandement les déplacements à Barcelone. Le quartier est entouré des lignes de métro L1 et L3, avec pas moins de six arrêts autour du Raval.

Pour la multiculturalité

C’est souvent une critique qu’on fait du quartier : « il y a trop d’étrangers », mais c’est ce qui fait toute sa richesse. Pas de classes sociales distinctes qui ne se mélangent pas, pas d’élitisme dans le Raval : tout le monde se côtoie et cohabite, apprend de la culture de l’autre et partage.

Photo : Paola de Grenet/Ajuntament

Selon la mairie, c’est plus de la moitié des habitants du quartier qui ne sont pas de nationalité espagnole, et qui vivent ensemble.

Pour la communauté de voisins

Pour les habitants du Raval, l’entraide entre voisins est l’un des points forts du quartier. Il existe d’ailleurs plusieurs groupes de voisins, et le tissu associatif du quartier est très étendu.

Pour son histoire

On l’oublie, mais le Raval est avant tout un quartier historique de Barcelone. Avant le XIXème siècle, c’était majoritairement des potagers et terres cultivées, mais il est ensuite devenu un quartier à part entière et a abrité plusieurs couvents.

Photo : blog Beautiful places of Barcelona and Catalonia

Mais le visage qu’on lui connaît aujourd’hui est véritablement né au début du XVIIIème siècle, lorsque de nombreuses usines s’y installent, attirant la population ouvrière. Aujourd’hui, le quartier est marqué par son histoire, tant dans ses limites géographiques que dans son architecture.

Pour l’ambiance

Il y a toujours une fête, il y a toujours un bar où s’amuser dans le Raval. C’est simple : vivre dans le Raval, c’est ne jamais s’ennuyer. Le quartier  organise d’ailleurs des fêtes, comme la Festa Major, chaque année. De nombreuses activités sont organisées : musique, danse, ateliers, spectacles, défilés de géants, compétitions, castellers, marché d’artisans… Des festivités à ne pas rater, le 16 juillet.

Pour le street art

Ceux qui se sont déjà retrouvés face au MACBA, alors qu’ils déambulaient dans le Raval, ne peuvent pas le nier : le Raval est aussi un coin de street art. Autour du musée d’art contemporain, de nombreux dessins et fresques murales, mais aussi petites sculptures, collages, gravures… parent les murs des rues, si on s’y intéresse.

Photo : Barcelona met Marta Barcelona guide Pinterest

En fait, le Raval détient bien plus de trésors cachés qu’on ne le pense. Le coin est d’ailleurs connu de la communauté de skateurs, où l’on peut souvent admirer quelques beaux backflips.

Pour ses bars et cafés

C’est un véritable nid à petits cafés et bars branchés, cosy ou historiques. Que ce soit autour de la place du MACBA, carrer d’Elisabets ou encore tout près du port, tous y trouveront leur bonheur. C’est dans ce quartier, d’ailleurs, que survit toujours le bar Marsella, historique tertulia où se rendaient Picasso ou Hemingway.

Photo : blog Viajando con Jud

Après tout, même le Raval a ses points positifs. Federico García Lorca, célébrissime poète espagnol, parlait du quartier comme de l’autre « aile » de la Rambla, « désordonnée, cruelle, incroyable, où on entend les accordéons de tous les marins du monde et où, à l’aube, passe un vol nocturne de lèvres rouges et d’éclats de rires ».

À lire aussi : 10 bonnes raisons de vivre dans le Gòtic

Cet article a été réalisé grâce aux lecteurs d’Equinox, sur Instagram.

Recommandé pour vous