Journée de grève des transports à Barcelone, mardi

Par Clémentine Laurent
Grève à barcelone

Une grève des transports publics à Barcelone a été annoncée, pour ce mardi 30 novembre. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

Ce mardi 30 novembre, plusieurs syndicats des fonctionnaires et travailleurs publics (CGT, IAC, CNT, Solidaritat Obrera, COS i Comissions de Base) ont convoqué une grève à Barcelone. Ils exigent de meilleurs horaires de travail, en particulier pour les intérimaires, dans l’administration publique. Une journée de grève avait déjà été convoquée le 28 octobre avec les mêmes revendications.

Quels seront les transports affectés ?

Les trains de Rodalies de Catalunya, de Renfe, de Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya seront affectés par la grève, ainsi que le métro de Barcelone, les bus et le tramway.

Combien de transports seront maintenus ?

85 % des transports habituels devraient être maintenus, car il s’agit d’un service essentiel. C’est le service minimum qu’exige le département du Travail du gouvernement.

La grève s’étend-elle à d’autres secteurs que les transports ?

Oui, elle concernera aussi les services de santé et d’éducation. Cependant, les services d’urgence ne seront pas touchés par cette grève et fonctionneront à 100 %.

Dans chaque centre éducatif, au moins une personne de l’équipe de direction travaillera. En ce qui concerne les crèches et écoles, on comptera au moins deux professeurs pour quatre classes, et dans les collèges et lycées, au moins deux professeurs pour six classes.

La grève touche aussi les médias publics catalans ; Betevé, TV3 et Catalunya Ràdio, par exemple, garantissent au moins 50 % de leur programmation habituelle.

À lire aussi  Barcelone : gel du prix des transports en 2022

Recommandé pour vous