[PHOTOS] Immersion dans un bidonville gitan de Barcelone

Par Clémentine Laurent
Publié le Mis à jour le

Une incroyable exposition à l’Arxiu Fotogràfic révèle ce à quoi ressemblait l’un des derniers bidonvilles de Barcelone, dans les années 1980. Des conditions de vie pourtant précaires, dignes du XIXème siècle.

Photos : Esteve Lucerón/Arxiu Fotogràfic de Barcelona

Des enfants qui jouent dans la boue, entre des décombres. Des familles vivant dans des cabanes, dans des conditions plus que précaires. Non, ce n’est pas le XIXème siècle ni même la guerre civile, mais bien les années 1980 à Barcelone.

Bidonville BarceloneDepuis le 25 novembre, l’Arxiu Fotogràfic révèle d’incroyables photographies en noir et blanc du bidonville gitan de la Perona. L’un des derniers bidonvilles de Barcelone, mais aussi l’un des plus denses : il comptait pas moins d’un millier de cabanes, à la fin des années 1970.

Dans l’œil du photographe Esteve Lucerón, on découvre un monde à part, caché, que l’on ne s’imaginerait pas dans la Barcelone des années 1980. Et pourtant, à Sant Martí, a subsisté tout un bidonville où des familles vivaient dans des cabanes jusqu’en 1992.

Bidonville BarceloneCette date marque la réforme urbanistique de la ville en vue des jeux Olympiques et la disparition de la Perona, tournant définitivement une page dans l’histoire de Barcelone.

Un bidonville détruit pour les JO de Barcelone

C’est ce monde caché qu’a voulu révéler Esteve Lucerón, photographe et militant pour des causes sociales, dans l’expo « Esteve Lucerón. Perona. L’espaci i la gent ». Il a parcouru le quartier et ses cabanes, situé près des voies des trains de la Ronda de Sant Martí depuis l’après-guerre, et où vivaient en majorité une communauté gitane.

Au total, ce sont presque 2000 clichés qui décrivent le quotidien des habitants de la Perona, mais aussi la précarité de leurs conditions de vie, entre 1980 et 1989.

Bidonville BarceloneUne exposition saisissante, qui nous plonge dans une Barcelone passée et pourtant pas si loin de nous. Dans une Barcelone que l’on ne voulait pas voir, mais qu’il faut regarder en face aujourd’hui.

Toutes les photos sont aussi à découvrir en ligne ici.

J’y vais ! Les infos pratiques

Plus d’infos sur l’expo ici.

Bidonville BarceloneDates et horaires : du jeudi 25 novembre 2021 au dimanche 22 mai 2022
Du lundi au samedi de 10 h à 19 h
Dimanche et jours fériés de 10 h à 14 h
Fermé les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai

Prix : gratuit, pas de réservation nécessaire

Adresse : Arxiu Fotogràfic de Barcelona, Plaça de Pons i Clerch, 2, 2n, 08003 Barcelona

À lire aussi : Les 5 expos à Barcelone à ne pas rater

Recommandé pour vous