La Catalogne ravagée par la crise climatique, le roman d’Alexia Michel

Par Nico Salvado
Publié le Mis à jour le

Alexia Michel sort son premier roman : 2050. Rencontre avec l’auteure. 

Alexia Michel, française de Barcelone, a eu un gros ras-le-bol de la ville et a quitté son ático de la rue Marina pour partir vivre à la campagne. C’est depuis le village de Sant Pere de Ribes qu’elle a écrit son premier roman : 2050. Un récit apocalyptique qui narre une Catalogne ravagée par la crise climatique. Comme dans le reste du monde, une révolution citoyenne a eu lieu en raison de la catastrophe écologique. Un arsenal de lois a été voté, de l’interdiction d’utiliser l’eau jusqu’à la prohibition de tout appareil technologique. « Je ne demande pas qu’un gouvernement vote les lois qu’il y a dans mon livre, en revanche, si ma fiction peut faire prendre conscience de la situation actuelle et que l’on opère enfin un changement radical, un des mes buts sera atteint », confie Alexia Michel.

« Peu importe le résultat, il faut tout faire pour sauver la planète »

Est-ce que finalement, tout cela n’est pas vain, car il est de toute façon trop tard pour sauver la planète ? « Peu importe le résultat, il faut tout faire » affirme l’écrivaine. « Tout est une histoire de fiction, car l’humain vit de fiction » résume la Française. « Par exemple, aujourd’hui nous vivons dans la fiction des pays, qui est une invention car sur le plan naturel ce concept n’existe pas. Nous pourrions passer de la fictions du pays, à la fiction de changer les choses sur le plan climatique », développe Alexia Michel.

Alexia Michel 2050Avant d’être un peu plus pessimiste : « la chute, la fin du monde tel qu’on le connait n’arrivera pas le 31 décembre 2049. D’ici la date de 2050 partagée par beaucoup d’experts, la situation se dégradera progressivement et de manière exponentielle dans la disparition des matières premières comme l’eau, ou énergétique comme le pétrole ».

Dans son récit rythmé, Alexia Michel a réussi à intégrer de nombreuses histoires d’amour et d’amitié, autour de la forêt comestible près de laquelle la trame se déroule.

2050 aux éditions Malas Artes (disponible ici) est publié en espagnol, fruit de longues années passées par Alexia Michel en Argentine et en Espagne. Une version française sera prochainement éditée.

Recommandé pour vous