Comment ne pas se faire avoir, au restaurant en Espagne

Par Clémentine Laurent
Restaurants Espagne

Supplément terrasse, réservation payante, TVA… Les restaurants en Espagne font parfois payer des coûts en plus à leurs clients, mais qui ne sont pas légaux. Voici comment ne pas se faire avoir en payant l’addition.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

Ils ont beau être bons, les restaurants en Espagne ne sont pas systématiquement bon marché. Certains établissements rajoutent même des taxes finales à l’addition, qui ne sont pas toujours légales. Voici comment ne pas se faire avoir lorsqu’on paye l’addition, au restaurant en Espagne, selon l’Organisation des consommateurs et usagers espagnole.

L’IVA doit être incluse

Il s’agit de l’équivalent de la TVA, en Espagne, et elle doit impérativement être incluse dans les prix du restaurant. La mention « IVA non incluse » est donc interdite sur le menu, tout comme une ligne supplémentaire sur l’addition qui ajoute 10 % d’IVA en plus des consommations.

Les couverts doivent être inclus

En Italie, un prix en plus à payer pour l’utilisation des couverts est fréquent sur les additions. Mais en Espagne, c’est interdit : on ne peut pas vous faire payer plus pour des couverts, dans un restaurant.

Restaurants EspagnePhoto : Mariona Gil

Ce service doit toujours être inclus dans le prix.

La réservation est gratuite

En Espagne, un restaurant ne peut pas faire payer un client pour une réservation. En revanche, il peut demander une avance sur la note finale, pour des repas incluant de nombreux convives par exemple ; mais cette somme doit impérativement être déduite de l’addition.

En cas d’annulation liée à la Covid-19, c’est différent car il s’agit d’un cas de force majeure : l’annulation est justifiée et si le client a payé une avance, elle doit être remboursée.

Les suppléments terrasse et table doivent être indiqués

Oui, les restaurants, bars et cafés peuvent exiger un plus si le client choisit de s’installer en terrasse ou sur une table au lieu du bar… Mais cette modalité doit être indiquée, et le client doit être informé non seulement du pourcentage, mais aussi du prix qu’il paiera en plus.

Restaurants EspagneCes indications doivent apparaître sur le menu et dans l’établissement. Ce plus doit aussi être indiqué sur l’addition.

Le supplément Covid-19 doit être accepté par le client

Les restaurants, bars et cafés ne sont pas censés demander un prix en plus à payer à leurs clients pour financer le nettoyage renforcé ou encore le matériel lié à la Covid-19. S’ils décident de le faire, le client doit en être clairement informé à l’avance et il doit expressément accepter de payer ce prix.

Ce que les restaurants en Espagne peuvent faire payer

En revanche, l’apéritif peut être payant, même si le client ne le demande pas. Mais cela doit être indiqué dans le menu, et, en cas de doute, vaut mieux demander au serveur s’il est gratuit avant de se servir.

C’est la même chose pour le pain : il peut être payant, mais doit toujours être indiqué sur la carte.

Encore plus étonnant, certains restaurants font payer les glaçons dans une boisson ou le lait dans un café, et c’est légal, du moment que leur prix est indiqué sur la carte.

Malheureusement, demander de l’eau gratuitement comme en France n’est pas très courant, en Espagne. L’eau est presque toujours payante, qu’il s’agisse d’eau en bouteille ou du robinet, filtrée ou non.

À lire aussi : La Catalogne impose le passe sanitaire dans les restaurants, bars et hôpitaux

Recommandé pour vous