L’aéroport de Barcelone en chute libre

Par Rédaction Equinox
aéroport de Barcelone

L’aéroport de Barcelone subit la plus forte baisse de passagers d’Espagne en novembre 2021.

L’aéroport Josep Tarradellas, selon des données publiées par Aena, a perdu 2,3 millions de passagers en novembre 2021 par rapport à la même période en 2019. Une chute de volume de 36% qui place Barcelone devant l’aéroport de Madrid-Barajas, lui-même en perte de 35% de voyageurs. Au plan national, 27% de passagers en moins ont transité par un aéroport espagnol par rapport au même mois de 2019.

L’avant-pandémie et la situation actuelle : “le jour et la nuit”

C’est évidement la pandémie de Covid-19 qui est la responsable de la noirceur du ciel barcelonais. Selon la directrice de l’aéroport du Prat, Sonia Corrochano, toutes les lignes fermées avant le commencement de la pandémie n’ont pas repris les airs. Sur 47 liaisons actives en 2019, une trentaine sont actuellement opérationnelles.

Un des plus gros opérateurs de Barcelone, Vueling, proposait 83 liaisons avant la pandémie. Il en reste actuellement 75. Si Vueling maintient la plupart de ses destinations, la compagnie en réduit en revanche la fréquence. Sur les 1100 vols hebdomadaires de 2019, Vueling n’assure plus que 750 décollages et atterrissages. Et même quand les avions volent, ils sont loin d’être pleins, assure Sonia Corrochano pour qui l’avant-pandémie et la situation actuelle sont “le jour et la nuit”.

Par ailleurs, le volume de voyageurs baisse mécaniquement quand un pays ferme ses frontières. C’est le cas avec le Maroc qui se barricade en raison de la propagation du Covid-19.

Une tendance qui devrait se maintenir à la baisse avec la propagation du nouveau variant Omicron.

Lire aussi : Omicron menace les déplacements en Europe

 

 

Recommandé pour vous