Opération escargot des taxis à Barcelone

Par Vanille Dujardin
Publié le Mis à jour le
Taxis Barcelone

S’il est compliqué de se déplacer au centre de Barcelone demain, c’est normal. Les chauffeurs de taxi appellent à une opėration escargot pour réclamer des caméras de sécurité à l’intérieur de leurs véhicules. Ils bloqueront la circulation entre la Plaça Espanya et la Zona Franca pendant toute la journée.

Plusieurs syndicats et associations de chauffeurs de taxi à Barcelone ont appelé à une manifestation le mercredi 29 décembre pour réclamer des caméras de sécurité pour leurs véhicules. Ils demandent depuis plusieurs mois qu’un système de vidéosurveillance soit installé dans leurs voitures afin de lutter contre la vague d’agressions violentes ainsi que les vols. Cette idée n’a cependant pas été approuvée par l’Institut métropolitain du taxi.

Violences et vols

Selon les syndicats et associations de chauffeurs de taxi, ce refus équivaut à un refus le droit à la sécurité personnelle et à celle de leurs usagers. Ils appellent donc à une opération escargot, une action consistant à provoquer un ralentissement important de la circulation, voir un blocage. Celle-ci aura lieu au centre de Barcelone et commencera dès 10h du matin depuis la Plaça Espanya, avant de continuer le long de Gran Via en direction du complexe de la Ciutat de la Justícia à l’Hospitalet.

Arrivés là-bas, les chauffeurs de taxis prévoient un concert de klaxons pour manifester leur désaccord, pour ensuite reprendre la route jusqu’à la Plaça Europa et ensuite le siège des transports métropolitains de Barcelone (TMB) dans la Zona Franca. Les organisateurs souhaitent alors rencontrer un représentant de l’AMB.

Les chauffeurs de taxis réclament ces caméras de sécurité à la suite de nombreuses « attaques extrêmement violentes ». Lors du dernier comité de sécurité des taxis en Catalogne, les collectifs de chauffeurs de taxi ont pu présenter leurs préoccupations aux forces de police et aux administrations concernant les vols et actes de violence. D’après eux, ce comité n’a jamais eu de suite.

Recommandé pour vous