Pourquoi ne trouve-t-on pas de frangipane en Espagne ?

Galette de frangipane

Une bonne galette des rois à la frangipane pour l’Épiphanie en janvier ? Mmh, quel délice ! Pourtant, il est presque impossible de trouver cette douceur en Espagne. On y mange du roscón de Reyes à la place, une sorte de brioche en forme de cercle dans laquelle on trouve pléthore de fruits confits. Mais pourquoi ne mange-t-on pas de frangipane en Espagne ?

Il est important de dire que, peu importe d’où on vient en Europe, tout le monde est en fête pour l’Épiphanie, plus connue sous le nom de la Fête des Rois, le 6 janvier en Espagne. À chaque pays, sa tradition et un gâteau bien spécifique.

En France et en Belgique, on mange une galette des rois en janvier. C’est une galette de pâte feuilletée fourrée à la frangipane, une crème composée de deux tiers de crème d’amandes et d’un tiers de crème pâtissière. En Espagne a contrario, la frangipane est presque introuvable. Le Jour des trois Rois est le jour des cadeaux de Noël et du roscón de Reyes, une galette qui n’a rien à voir avec la frangipane française. C’est un pain en forme de couronne, parfumée aux zestes d’oranges et de citrons, de brandy et de fleurs d’oranger. Elle peut être garnie de fruits confits et fourrée de crème fraîche ou de chocolat, bien qu’elle puisse également être consommée sans aucune garniture.

À lire aussi :10 desserts catalans que les touristes ne connaissent pas

Une origine italienne

Les histoires sur l’origine de la frangipane sont multiples. Néanmoins, trois d’entre elles sortent du lot : celle d’un comte italien, celle du parfum pour masquer l’odeur de cuir et celle du frangipanier.

La première histoire est celle du comte italien Cesare Frangipani. Il aurait offert une recette de pâte d’amandes, à laquelle il aurait alors donné son nom, à Catherine de Médicis, la reine de France entre 1547 et 1559.

pâtisserie française Barcelone Espagne

Une autre théorie est celle de l’odeur de la frangipane, celle de crème d’amande. Un marquis, italien lui aussi, Pompéo Frangipani aurait inventé le parfum de la frangipane pour masquer l’odeur du cuir des gants et des souliers. C’est comme ça que, plus tard, la pâtisserie dégageant la même odeur de crème d’amande aurait hérité de son nom.

La troisième histoire connue pour définir l’origine de la frangipane est celle du frangipanier, un arbre découvert par le botaniste français, Charles Plumier, et dont le parfum évoque la pâtisserie.

Plusieurs théories ont été émises sur l’origine de la frangipane, mais une chose est sûre : la pâte est italienne. La tradition de la frangipane traversera ensuite les Alpes, mais malheureusement pas les Pyrénées, au détriment des Espagnols. Ici, en janvier,c’est la tradition de manger du roscón de Reyes. Et là, aucune trace de frangipane.

Roscon de Reyes

Vers le XXème siècle, le roscón de Reyes a fait son entrée en Espagne. Roscón signifie « gâteau en forme de couronne », et « de Reyes » indique les rois. C’est donc une tradition de couronne des rois, comme en France et en Belgique, mais sans frangipane. À ses débuts, le gâteau était rond et préparé avec des figues, des dattes et du miel.

Aujourd’hui, il est confectionné avec de la pâte sucrée et en forme arrondie, accompagné et décoré de tranches de fruits confits ou cristallisés aux couleurs vives. La recette moderne est complétée par l’ajout d’un fourrage au chocolat, à la crème, à la crème pâtissière ou à la truffe.

pâtisserie française Barcelone Espagne

Le roscón du Reyes est, entre-temps, devenu l’un des produits traditionnels les plus ancrés culturellement et gastronomiquement dans les palais hispaniques. Chaque année, il ne peut pas manquer dans les cuisines et les salons des familles le 6 janvier, lors de la Fête des Rois, bien plus importante en Espagne qu’en France ou en Belgique.

Frangipane à Barcelone

Bonne nouvelle tout de même pour les amateurs de frangipane à Barcelone : on peut en trouver dans les nombreuses pâtisseries françaises présente dans la capitale catalane. Il ne reste donc plus qu’à faire une dégustation en famille le 6 janvier pour se raconter les histoires d’origine des deux sortes de galettes des rois et les savourer !

À lire aussi : 5 boulangeries et pâtisseries françaises à Barcelone

Recommandé pour vous