Covid en Espagne : les contaminations grimpent en flèche

Par Clémentine Laurent
Covid en Espagne

Covid en Espagne. Les chiffres de la sixième vague continuent de battre des records dans le pays, et notamment en Catalogne où les hôpitaux sont débordés.

Photo : Isaac Planella/Ajuntament

Malgré les nouvelles mesures sanitaires mises en place fin décembre, la sixième vague suit son cours en Espagne. Le pays a affiché le taux d’incidence le plus élevé d’Europe, ce lundi, avec 2433 cas de Covid-19 détectés pour 100 000 habitants, sur 14 jours. Cela signifie que le virus circule énormément en Espagne, et que les contaminations grimpent en flèche.

Le Ministère de la Santé espagnol compte 117 775 nouveaux cas en 24 heures, et même si ce chiffre ne bat pas le record de contaminations par jour en Espagne (qui était de plus de 160 000 cas, jeudi 30 décembre), il reste très alarmant.

L’Espagne se situe à un niveau de risque très élevé, selon le gouvernement. Tous les territoires (excepté Melilla) ont battu leurs records en termes de chiffres du Covid-19, depuis le début de la pandémie.

Seul point positif : le taux de mortalité a légèrement baissé, au mois de décembre. Sur tous les cas positifs, la mortalité se situe maintenant à 1,5 %. Il a d’ailleurs été démontré que le variant Omicron est, au moins en Espagne, moins mortel que la grippe qui avait touché le pays en 2018-2019.

Covid en EspagnePhoto : Isaac Planella/Ajuntament

Les hôpitaux sont particulièrement mis à l’épreuve. Les patients malades du Covid-19 occupent plus de 2 lits sur 10 dans les unités de soins intensifs, un chiffre qui dépasse les taux d’occupation durant les pics des quatrième et cinquième vague, en Espagne.

Les hôpitaux catalans débordés

La Catalogne fait partie des régions les plus touchées par le virus. Elle a battu son record de contaminations en un jour, ce mardi, avec 29 919 cas ; c’est le chiffre le plus élevé depuis le début de la pandémie.

À Barcelone, le taux d’incidence sur les 14 derniers jours dépasse les 2700 contaminations pour 100 000 habitants, au 4 janvier.

Les arrêts maladie dus au Covid-19 ont triplé en trois semaines, et les experts estiment que le pic de contaminations dans la région devrait être atteint cette semaine.

Les patients atteints de Covid-19 sont particulièrement nombreux en Catalogne. Ils occupent 41 % des lits en soins intensifs, et il ne reste plus que 15 % de lits disponibles dans ces unités, en Catalogne. C’est le taux d’occupation le plus élevé d’Espagne.

Et le système sanitaire et d’autant plus débordé que plus de 1500 professionnels de santé sont eux-mêmes en arrêt, que ce soit pour maladie ou pour isolement dû au Covid-19.

Une prolongation des mesures

En conséquence de la situation, le gouvernement catalan a demandé à prolonger de deux semaines les restrictions sanitaires actuellement en vigueur dans la région, c’est-à-dire le couvre-feu, les jauges, la fermeture des discothèques et les limitations des groupes sociaux. Le Tribunal Supérieur de Justice Catalan doit encore valider cette décision avant qu’elle ne soit appliquée.

À lire aussi : Que faire si on est cas-contact ou positif au Covid-19 à Barcelone ?

Recommandé pour vous