L’origine des Rois Mages en Espagne

Publié le Mis à jour le
Rois Mages Espagne

En France, on célèbre l’Épiphanie, ou la Fête des Rois, au début du mois de janvier en mangeant la traditionnelle galette des rois. Pour l’Espagne en revanche, il s’agit de la plus ancienne des fêtes traditionnelles, à ne surtout pas manquer. Petit retour sur l’origine de l’Épiphanie et de ses rois.

La majorité des pays Européens fête encore les rois mages le 6 janvier, mais pour beaucoup d’entre eux c’est une simple question de gâteau en famille ou entre amis. L’Espagne, quant à elle, est l’un des pays les plus attaché à l’Épiphanie en Europe. Il s’agit d’une grande fête où les Espagnols reçoivent des cadeaux de Noël et durant laquelle des défilés ont lieu dans les rues. Mais d’où vient cette tradition ?

Qui sont les Rois Mages ?

D’après les nombreuses histoires et mythes sur la naissance de Jésus, des Rois Mages seraient venus d’Orient pour rendre visite au nouveau-né. La première fois que ceux-ci étaient nommés, aucun nom n’apparaissait et personne ne savait combien ils étaient. L’histoire raconte simplement qu’une étoile a guidé ces Mages de l’Orient vers l’étable ou Jésus était né, afin qu’ils puissent l’adorer et lui offrir or, encens et myrrhe.

rois mages

Ce n’est que des années plus tard, au Moyen-Âge, que les Mages ont été baptisés Melchior, Gaspard et Balthazar et que cette tradition s’est instaurée dans la société espagnole.

La Cabalgata de los Reyes, c’est quoi ?

En 1985, le gouvernement espagnol a décidé d’organiser une grande parade pour l’arrivée des Rois Mages. C’est ce qui se passe chaque année le 5 janvier, la Cabalgata de los Reyes Magos. A cette période de l’année, les rues sont encore décorées avec de magnifiques lumières de Noël, ce qui donne à ce défilé un air féerique. Les chants de Noël donnent des frissons et sur les places principales des crèches sont représentées.

C’est dans cette atmosphère que les Rois Mages arrivent sur leurs chameaux chargés de cadeaux et de friandises. Les enfants reçoivent alors une tonne de friandises et ont l’occasion de laisser leur lettre aux Rois, comparable à la lettre au Père Noël en France. Le soir de l’arrivée des Rois Mages, les enfants iront également se coucher tôt et laissant leurs chaussures pour que les Rois y déposent des cadeaux en échange des quelques friandises placées dedans. Après tout, il n’y a pas que le Père Noël qui est gourmand !

Le Roscón de Reyes

Le lendemain de la Cabalgata, les enfants se lèvent et découvrent que les Rois ont mangé toutes les sucreries et les ont remplacées par une tonne de cadeaux (ou un morceau de charbon pour les enfants moins sages). Han venido los reyes ! (trad: Les Rois mages sont passés !). C’est la phrase exclamée dans presque toutes les maisons espagnoles le 6 janvier. Les familles espagnoles ouvrent alors leurs cadeaux et terminent ces fêtes en préparant et/ou dégustant le Roscón de Reyes ensemble.

Ce dessert est l’équivalent de la galette des rois française, sous forme de brioche décorée de fruits confits. Elle aussi contient une fève, ainsi qu’un haricot. Selon la tradition, celui qui trouve la fève est « roi du jour » et celui qui trouve le haricot payera le prochain Roscón.

A lire aussi: Pourquoi ne trouve-t-on pas de frangipane en Espagne ? 

Pourquoi des cadeaux en janvier ?

La logique des Espagnols de donner les cadeaux de Noël le 6 janvier, au lieu du 24 ou du 25 comme en France, a du sens. Les Rois Mages ne seraient arrivés, en effet, que le 6 janvier à Bethléem pour offrir l’or, l’encens et la myrrhe à Jésus, c’est aussi ces jours-là que les Espagnols ont choisis pour donner les cadeaux à leurs enfants et leurs proches.

L’Épiphanie en période de crise sanitaire

Bien que le spectacle du Nouvel An ait été annulé et malgré les nouvelles restrictions due à la crise sanitaire, le gouvernement catalan à confirmer les célébrations de l’Épiphanie les 5 et 6 janvier prochains. Malgré une liste de précautions à prendre pour y aller en toute sécurité, les enfants pourront donc, cette année encore, profiter de cette tradition espagnole.

A lire aussi: Catalogne : les défilés des Rois mages sont maintenus

Recommandé pour vous