Expatriés : comment se faire rembourser un test PCR en France ?

Publié le Mis à jour le
test covid source : maréva laville

Les expatriés français vont pouvoir se faire rembourser les tests PCR réalisés en France. Il suffit d’avoir une ordonnance, et de demander une facture. Explications.

La galère des tests de dépistage du Covid-19 va pouvoir s’arrêter à la frontière française. Les Français qui vivent à l’étranger peuvent se faire rembourser leurs tests PCR. Une nouvelle qu’apprécieront les expatriés. En Espagne, le test PCR le moins couteux atteint tout de même les 60 €, quand l’antigénique est plafonné à 2,94 €.

Mais pour bénéficier du remboursement, quelques conditions s’imposent. Et des démarches administratives, aussi… Que serait la France autrement ?

Piqure de rappel : les vaccinés peuvent se faire tester sans payer

Les expatriés vaccinés, au même tire que les résidents français, peuvent se faire tester gratuitement en France, sur présentation d’une ordonnance et d’un passe sanitaire français ou d’un certificat européen. Le certificat de vaccination étranger fonctionne aussi, mais uniquement s’il est converti en passe sanitaire français via ce site. C’est déjà un luxe, puisque vacciné ou non, en Catalogne il est actuellement très compliqué d’obtenir un test PCR dans le système public.

Pour les expatriés non-vaccinés, l’espoir de ne pas dépenser un centime n’est pas perdu. Il faudra juste faire preuve de patience, et surtout : demander une facture. Un décret publié le 2 décembre 2021 permet de se faire rembourser les 44 euros du test PCR. Plusieurs démarches sont possibles, selon le régime.

Quelles démarches pour les non-vaccinés ?

Les affiliés à la Caisse des Français de l’étranger (CFE) enverront leur facture directement au CFE, comme on pourrait le faire avec l’Assurance maladie en France.

Ceux qui cotisent à la Caisse d’assurance maladie (CPAM) devront aussi transmettre leur facture, avec une petite étape supplémentaire. Une demande de prestation doit être faite auprès de l’Assurance maladie avant.

Enfin, les expatriés affiliés au régime de la sécurité sociale espagnole effectueront leur demande en ligne sur cette  plateforme. Mais attention, une simple facture du test PCR ne suffira pas. Il faudra veiller à joindre une pièce d’identité, son RIB ou IBAN, sa carte européenne d’assurance maladie, et surtout, un document prouvant votre droit au remboursement. Les justificatifs de vaccinations ou une ordonnance médicale, par exemple.

Tout cet attirail offrira le passe-droit pour un test PCR, entièrement gratuit.

A lire aussi : L’Espagne ouvre la 3ème dose pour tous les adultes

Recommandé pour vous