Expatriés : conseils pratiques pour vendre son appartement en France

Publié le Mis à jour le

Vous souhaitez vous séparer de votre bien qui se trouve en France ? Charges trop importantes, héritage, besoin de fonds, envie de faire un nouvel investissement dans le pays d’expatriation… nombreuses sont les raisons pouvant vous pousser à mettre en vente votre appartement ou votre maison. La vente d’un bien immobilier est un grand projet qu’il ne faut surtout pas négliger. Elle présente quand même quelques complications si le bien en question se trouve loin de votre pays de résidence. Heureusement, la vente peut se faire facilement à l’aide des services en ligne. De nombreuses agences immobilières peuvent se charger de la vente à distance à votre place.

Estimation du prix de vente

Vous pouvez confier l’évaluation du prix de vente de votre bien à un expert. Bien qu’une estimation immobilière puisse se faire en ligne, il vaut mieux engager un agent spécialisé. Ne vous fiez pas à une estimation en ligne, car elle est moins fiable la plupart du temps. L’expert qui va évaluer votre bien doit se déplacer sur place pour étudier les spécificités de votre logement à vendre : l’état du bien, son emplacement, son environnement. Il connaitra également le prix du marché, que ce soit le prix du m2 à clamart ou le prix du m2 à toulouse… S’il s’agit d’un bien en copropriété, il doit aussi prendre en compte les parties communes. Grâce à une estimation immobilière, vous pouvez connaître le juste prix de votre bien selon les prix pratiqués sur le marché. Méfiez-vous donc des estimations trop alléchantes.

Les démarches à effectuer

Si vous voulez vendre votre bien immobilier en France alors que vous n’y êtes pas, la première étape consiste à trouver une agence immobilière locale fiable. Cette dernière va récolter pour vous tous les documents nécessaires et les diagnostics techniques obligatoires pour réussir la vente. Elle va aussi estimer votre bien. Lorsque le prix de vente est fixé, vous pouvez passer à la signature d’un mandat de vente électroniquement. Un agent va gérer les visites des futurs acheteurs. Il va vous informer des offres d’achat qu’il reçoit et va négocier avec les acheteurs. Certaines agences immobilières proposent de gérer les démarches administratives avec les notaires.

Signature des documents

Lors de la conclusion d’une vente immobilière, le propriétaire-vendeur et l’acheteur signent deux documents légaux. Il s’agit d’un avant-contrat ou promesse de vente permettant de définir les conditions de la transaction. À partir de cette signature de compromis de vente, l’acheteur possède 10 jours de rétractation.

Il y a aussi l’acte définitif de vente et l’acte authentique de vente. L’acheteur ne reçoit les clés du logement qu’à la fin de la signature contre un versement des fonds au propriétaire. Si vous êtes à l’étranger, vous pouvez donner une procuration ou une délégation de signature à votre notaire. Il vous est aussi possible de demander à l’agence immobilière de signer les documents à votre place.

Lors d’une vente de votre ancienne résidence principale, vous êtes soumis à une exonération de plus-value avec des conditions restrictives. Son montant peut varier en fonction de votre pays d’expatriation. Si le bien vendu n’est pas votre résidence principale et que vous êtes non-résident fiscal, une taxation de plus-value immobilière vous sera soumise.

Recommandé pour vous