Annulations, retards et valises égarées à l’aéroport de Barcelone

Publié le Mis à jour le
aéroport de barcelone

L’aéroport de Barcelone est victime lui aussi des mouvements de grève des employés de plusieurs compagnies aériennes en Europe. Avec en conséquence des annulations et retards de vols et des valises égarées.

Aéroport Josep Tarradellas-El Prat de Barcelone. Photo : David Leigh

De nombreux aéroports européens connaissent actuellement une situation chaotique, et l’aéroport de Barcelone n’est pas en reste. Plusieurs compagnies aériennes, dont Ryanair et EasyJet, sont touchées par des grèves du personnel qui réclame de meilleures conditions de travail et un meilleur salaire. Plusieurs aéroports en Espagne sont concernés, dont l’aéroport Josep Tarradellas-El Prat de Barcelone.

La grève des employés de Ryanair se prolonge et sera active à Barcelone du mardi 12 au vendredi 15 juillet, du lundi 18 au jeudi 21 juillet et du lundi 25 au jeudi 28 juillet. De son côté, EasyJet subira également des grèves les 15, 16, 17, 29, 30 et 31 juillet en Espagne, et notamment à l’aéroport de Barcelone.

aéroport de barceloneAéroport Josep Tarradellas-El Prat de Barcelone, premier week-end de juillet. Photo : Anna Grimau/Twitter

La compagnie Brussels Airlines, filiale de Lufthansa qui relie les aéroports de Bruxelles-Zaventem et Barcelone-El Prat, annule également suite aux grèves 372 vols en juillet et 303 vols en août, soit environ 6 % de tous ses vols.

Des perturbations à l’aéroport de Barcelone

Conséquence de ces perturbations, et du manque de personnel dans les aéroports (en partie renvoyé durant la pandémie), des vols sont annulés, retardés ou arrivent à temps mais sans les valises, avec des files interminables pour faire une réclamation.

A l’aéroport du Prat ces derniers jours, des dizaines et des dizaines de valises se trouvaient bloquées à leur aéroport de départ et arrivaient bien après le débarquement des passagers. Plusieurs vols ont été retardés au départ ou à destination de Barcelone, et certains annulés.

Mais d’autres aéroports européens sont aussi touchés, notamment en France (avec les grèves du groupe Aéroports de Paris) mais aussi en Italie, au Portugal ou encore en Belgique. Parallèlement à ces grèves, certaines compagnies enregistrent des records, avec Ryanair qui a transporté plus de 15 millions de passagers en juin.

Que faire en cas de retard, d’annulation ou perte de valise ?

Il est conseillé de vérifier régulièrement l’état du vol sur le site internet de la compagnie aérienne ou de l’aéroport ; les informations en direct sur les départs depuis l’aéroport de Barcelone Josep Tarradellas-El Prat ici.

En cas de retard, d’annulation ou de perte de valise, il est possible de faire une réclamation auprès de la compagnie concernée, dans certains cas :
en cas de retard de 2 heures pour un vol de 1500 km ou moins,
en cas de retard de 3 heures pour un vol de plus de 1500 km dont le pays d’arrivée fait partie de l’Union européenne,
en cas de retard de 3 heures pour un vol de 1500 km à 3500 km pour les pays hors UE,
en cas de retard de 4 heures et plus pour un vol de 3500 km ou plus.

Dans ces cas de retard, ou dans le cas où la compagnie refuse l’embarquement d’un passager, il existe des compensations financières qui peuvent être réclamées :
250 € par passager pour un vol de 1500 km ou moins,
400 € pour un vol de plus de 1500 km dont le pays d’arrivée fait partie de l’Union européenne,
400 € pour un vol de 1500 km à 3500 km pour les pays hors UE,
600 € pour un vol de 3500 km ou plus.

Les passagers dont le vol subit un retard important ont également droit à une assistance durant l’attente : des repas et rafraîchissements, un hébergement pour la nuit incluant les frais de transfert, la possibilité de passer deux appels téléphoniques brefs, d’envoyer deux fax ou deux emails courts. En revanche, la compagnie n’a pas d’obligation d’assistance si le retard s’allonge.

aeroport de barceloneAéroport Josep Tarradellas-El Prat de Barcelone, premier week-end de juillet. Photo : Anna Grimau/Twitter

Si un vol arrive en retard à l’aéroport d’arrivée en raison d’une grève, les passagers n’ont pas droit à une compensation (car il s’agit de « circonstances exceptionnelles »).

Si un vol est annulé, les passagers ont droit à une assistance et à un dédommagement, ainsi qu’à un remboursement (et, le cas échéant, un vol de retour vers le premier point de départ) ou à un réacheminement vers la destination finale des passagers.

De même, le passager n’a pas droit à une compensation s’il a été informé de l’annulation :
au moins 14 jours avant l’heure de départ prévue,
entre 14 et 7 jours avant l’heure de départ prévue et si le vol alternatif part pas plus de 2 heures avant l’heure de départ initialement prévue, et atteint la destination finale moins de 4 heures après l’heure d’arrivée,
moins de 7 jours avant l’heure de départ prévue et si le vol alternatif part pas plus de 1 heure avant l’heure de départ initialement prévue, et atteint la destination finale moins de 2 heures après l’heure d’arrivée.

En cas de perte de valise, il faut s’adresser au guichet de la compagnie concernée à l’aéroport.

Les informations sur les réclamations à Ryanair ici, ou au guichet de la compagnie à l’aéroport.

Les informations sur les réclamations à EasyJet ici, ou au guichet de la compagnie à l’aéroport.

Les informations sur les réclamations à Brussels Airlines ici, ou au guichet de la compagnie à l’aéroport.

Pour d’autres informations, la liste des autorités compétentes pour défendre les droits des passagers dans l’Union européenne ici.

À lire aussi : Situation compliquée à l’aéroport de Barcelone pour le 1er week-end des vacances

Recommandé pour vous