Sur les traces du Parfum à Barcelone

Publié le Mis à jour le

Le film franco-germano-espagnol s’est installé à Barcelone, et plus largement en Catalogne, pour redessiner Paris et la France du XVIIIème.

L’adaptation du roman de Patrick Süskind, Le Parfum, publié en 1985, suit la vie d’un tueur en série dans la France du XVIIIème siècle. Possédant un don olfactif hors du commun et obsédé par sa quête d’un parfum absolu capable de manipuler les personnes, il assassine plusieurs jeunes femmes pour leur odeur. Pour recréer l’ambiance de Paris et du sud de la France de cette époque, l’équipe de tournage de Tom Tykwer s’est installée en Catalogne, notamment à Barcelone où de nombreuses scènes ont été tournées.

Le quartier gothique au cœur du film

Barcelone a servi de décor à plusieurs reprises pour Le Parfum, en particulier le quartier gothique. Paris étant devenue trop moderne, il était difficile pour le réalisateur de reproduire certains lieux de l’époque dans la ville initiale. C’est pourquoi il s’est tourné vers le quartier historique de Barcelone, à l’architecture riche et authentique, parfaite pour donner l’ambiance recherchée.

Barcelone Le parfum filmDès la première scène du film, on y voit la Plaça de la Mercè où un marché de poissons s’est installé. C’est ici que débute le film avec la naissance du protagoniste principal, Jean-Baptiste Grenouille. Le lieu de Barcelone le plus visible à l’écran est sans aucun doute la place Sant Felip Neri, un endroit phare du film puisqu’il revient plusieurs fois à l’écran sous forme de flashbacks. En effet, c’est sur cette place du Gótico que se déroule la scène marquante où le tueur en série commet son premier meurtre.

barcelone le parfum filmLa célèbre Plaça Reial peut aussi être reconnaissable, en particulier ses arches, lorsque Jean-Baptiste Grenouille découvre la ville pour la première fois, y compris l’existence des parfumeries. Lors de cette même séquence, on peut apercevoir plusieurs rues du centre historique de Barcelone ainsi que sa cathédrale Sainte-Croix.

Pour recréer à la perfection cette ambiance authentique et surtout cette odeur nauséabonde de Paris de l’époque, l’équipe du film a engagé une « unité de saleté » d’environ 60 personnes. Leur travail consistait à distribuer des déchets sur les scènes de tournages. Au total, près de 2,5 tonnes de poisson et une tonne de viande ont été dispersées dans le Gótico pour ce film.

À l’opposé de ces scènes répugnantes, le magnifique jardin d’Horta et son labyrinthe ont aussi servi pour le long-métrage de Tom Tykwer. C’est pendant l’anniversaire de la jeune fille du consul, Laure, que le jardin à la française est utilisé comme une cour de récréation, notamment pour une partie de cache-cache avec la présence pesante du tueur.

le parfum jardin d'hortaEnfin, le Poble Espanyol, où la scène finale d’orgie a lieu, est très facilement reconnaissable dans le film. C’est sur la place principale de ce musée en plein air de Barcelone qu’a lieu l’exécution publique de Jean-Baptiste Grenouille, transformée en scène d’amour collective.

poble espagnol Le ParfumD’autres villes catalanes à l’écran

Gérone et son architecture médiévale bien connue a, elle aussi, servi de décor pour Le Parfum. Entre paysages naturels et la maison-atelier de Madame Arnulfi, pour qui travaille Jean-Baptiste, Gérone s’est transformée en la ville de Grasse, dans le sud de la France, pour quelques scènes. On reconnaît notamment la façade de la cathédrale de Gérone et ses escaliers, lors de scènes entre le personnage principal et la prostituée.

Gérone le parfum filmDirection le nord de la Catalogne, à Figueres cette fois, non pas pour le musée haut en couleurs et plein d’extravagance de Dalí, mais plutôt pour l’austérité et la simplicité du château de Sant Ferran.

château de Sant Ferran FigueresCet édifice du XVIIIème siècle a servi de plateau de tournage pour la tannerie, où travaille Grenouille au début du film. Mais également pour illustrer les portes de la ville de Paris et le cachot dans lequel il est emprisonné au tout début et à la fin du long-métrage. La grotte dans laquelle le héros, à la fois anti-héros, découvre qu’il n’a pas d’odeur se situe également près de Figueres.

Si Barcelone et la Catalogne sont devenues pour quelques scène Paris et la France du XVIIIème, cela montre une ressemblance indéniable entre les deux pays.

Recommandé pour vous