Valentino Skoda : « C’est le bon moment pour acheter à Barcelone et sur la côte catalane »

Publié le Mis à jour le

Alors que le marché immobilier est plus que tendu à Barcelone, Valentino Skoda, responsable de l’agence immobilière “J’achète en Espagne” de Catalogne décrypte la situation des Français venus acheter dans la région.

Acheter en Espagne est le rêve de nombreux Français, notamment en Catalogne et à Barcelone. Mais entre méconnaissance du marché, complexité administrative et arnaques, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Valentino Skoda, responsable de l’agence immobilière francophone “J’achète en Espagne” à Barcelone, fait un tour d’horizon du marché en Catalogne.

– Quelle est la particularité du réseau J’achète en Espagne par rapport à d’autres agences ?

L’agence J’achète en Espagne s’adresse à tous les Français et Francophones qui veulent acheter un bien en Espagne. Notre agence, située à Barcelone, est la seule de Catalogne. On s’occupe d’accompagner les personnes pendant tout le processus d’achat. Notre objectif est surtout de leur apporter le plus de sérénité possible. Nous sommes nous-mêmes francophones et avons une grande connaissance des normes et des règles d’ici. Nous sommes alors en mesure de faire le lien entre les vendeurs et les acheteurs avec le plus d’honnêteté possible.

– Quels sont vos conseils pour acheter en Catalogne, et plus précisément à Barcelone ?

Il faut avoir connaissance des risques et se renseigner. Lorsqu’on ne visite pas le bien à cause de la distance, ce qu’on voit en photo et la réalité peuvent par exemple ne pas correspondre. En effet, ce genre de situation arrive souvent. Le conseil que je donnerai, c’est de se renseigner correctement à l’avance, d’avoir connaissance des leviers juridiques auxquels on peut avoir recours en cas d’arnaques et si possible de se faire accompagner par quelqu’un de spécialisé.

– Comment expliquer toutes ces arnaques ?

Généralement, en France, lorsqu’on signe un contrat d’achat immobilier, on est toujours accompagné par un expert, généralement un notaire. Parfois, chaque partie est accompagnée par son propre notaire pour défendre ses intérêts ! Ici, le rôle du notaire est réduit, il ne fait qu’acter la vente, il est beaucoup plus facile de se faire avoir. Si la personne n’est pas experte en la matière, cela peut lui porter préjudice.

– Est-ce qu’actuellement, c’est le bon moment pour acheter à Barcelone ?

C’est un bon moment oui. Le marché est sain et les biens partent vite sur l’ensemble de la côte catalane et à Barcelone. L’attractivité de la région permet aux résidences secondaires de se vendre rapidement, y compris en hiver, et même en période de crise !

équipe j'achète en EspagneL’équipe de l’agence J’achète en Espagne. Photo : J’achète en Espagne

– Où est-ce qu’il est préférable d’acheter en Catalogne ?

Cela dépend de quel type de bien dont il est question. Si le but de l’achat est de faire de la location touristique par exemple, Barcelone est à éviter. Avec le tourisme de masse et l’attractivité qu’engendre la ville, il existe certes des licences touristiques qui encadrent les pratiques, mais la mairie n’en accorde plus depuis des années. Pour être habilité à exercer ce genre de location, il faut donc acheter un bien qui possède déjà une licence, ce qui est très rare. Dans ce cas-là, je conseillerais plutôt d’acheter en dehors de Barcelone, sur la Costa Dorada ou la Costa Brava par exemple. Ce sont des zones qui restent très touristiques, donc c’est le plus avantageux.
En revanche, si le but de l’achat est de louer à des étudiants, il serait plutôt conseillé d’acheter dans des zones universitaires, comme Les Corts, à Barcelone, par exemple.

– Et pour les personnes qui souhaitent acheter une résidence principale ?

Dans ce cas-là, je conseille Barcelone car c’est la ville qui est la plus attractive en Catalogne, surtout au niveau de l’emploi. Il faut alors avoir un budget en concordance avec les prix du marché immobilier, ce qui n’est pas forcément évident car les prix sont en hausses dans le centre-ville. Les zones périphériques de la ville sont une très bonne alternative, car le réseau de transports en commun est très efficace. Par exemple, Badalona n’est pas un endroit qui vient en premier dans l’esprit des gens, mais c’est juste à côté de Barcelone, très bien relié en métro et en bus, les prix sont plus accessibles et il y a aussi la mer à quelques pas !

– Quels sont les prix moyens en ce moment du marché immobilier en Catalogne ?

En Catalogne, l’éventail de prix est vaste. À l’intérieur des terres, vous trouverez en toute logique des tarifs moins élevés que sur la côte ou à Barcelone. Sur la Costa Dorada, comptez environ 1500 à 2000 euros le mètre carré, un peu moins que sur la Costa Brava, où le mètre carré se situe entre 2000 et 3000 euros. Attention, il y a des lieux où ce ne sont pas les mêmes types de biens donc les prix peuvent vraiment varier. À Begur par exemple, il s’agit surtout de villas et de maisons avec beaucoup d’espaces verts à côté, donc le prix moyen là-bas est logiquement plus élevé.

– Et à Barcelone ?

Le centre de Barcelone est un marché avec des prix élevés, comptez entre 4000 et 5500 euros le mètre carré. Pour un plus petit budget, je conseille les zones en dehors du centre, comme Horta-Guinardo, l’Hospitalet de Llobregat, Sant Joan Despi ou Badalona. Les prix varient entre 2000 et 3000 euros le mètre carré. Donc il y en a pour tous les goûts dans la région !

J’achète en Espagne – Infos pratiques

Contact : +34 961 12 76 66

Site internet : https://jacheteenespagne.com/

Mail : [email protected]

Plus d’actualité sur les pages Facebook et Instagram de J’achète en Espagne.

Recommandé pour vous