« Gabacho », ou comment les Espagnols se moquent des Français

Publié le Mis à jour le
gabacho français espagnols

Bien que le mot ne soit pas très courant, il n’est pas impossible qu’un Français se voie attribuer le surnom de « gabacho » en Espagne ou « gavatx » en Catalogne. Un mot ancien, mais aujourd’hui assez péjoratif.

Photo : Expantion

Bien que les Français et les Espagnols soient voisins, ils ne font pas toujours bon ménage. Et un exemple de cette relation nuancée en est un surnom que les Espagnols et les Catalans ont donné à leurs voisins, plutôt voire très péjoratif : “gabacho”, ou “gavatx” en catalan. Mais derrière un mot d’apparence simplement insultant, se cache toute une histoire qui, au départ, n’avait rien de négatif. 

On ne sait pas très bien lorsque le mot “gabacho” ou “gavatx” est né, mais ses premières traces écrites remontent au XVième siècle, explique José Enrique Gargallo Gil, professeur à l’Université de Barcelone et expert en étymologie et en diversité linguistique. En occitan, “gavach” signifiait alors un “montagnard grossier”, un mot qui mélangeait la définition du Catalan du nord qui parlait mal le catalan, et une maladie à l’époque courante parmi les habitants des montagnes du nord de la Catalogne. “De manière curieuse, ce mot arrive à l’espagnol à travers l’occitan, un espace linguistique significativement médiateur entre le français et notre pays”, remarque le spécialiste. 

Des montagnes de Catalogne à toute l’Espagne

Ainsi, ce surnom presque insultant envers les français trouve ses racines en Catalogne, et aurait surtout été pour les Catalans du sud une manière d’appeler les habitants des montagnes du nord, sans forcément de connotation négative, et même de manière générale les Français du sud qui ne parlent pas catalan. 

Par ailleurs, cette définition ne s’est pas perdue totalement, puisque certains dictionnaires catalans expliquent encore le mot “gavatx” par quelqu’un “venant du sud de la France au-delà du Roussillon”, ou encore “natif ou propre des pays de France méridionale où l’on ne parle pas catalan. […] Dans le Roussillon et d’autres régions de la Catalogne française, gabatx semble signifier toute personne qui ne parle pas catalan”. 

De fil en aiguille, cette appellation a pris une connotation négative, et est passée à désigner tous les Français, qu’ils parlent ou non catalan, et le mot s’est étendu à toute l’Espagne ou presque. 

Un surnom de plus en plus rare

Aujourd’hui, si un Espagnol ou un Catalan surnomme “gabacho” ou “gavatx” un Français, il s’agit certainement d’un petit nom péjoratif, bien que ce ne soit pas toujours le cas et qu’il puisse s’agir d’ironie. Le mot est plutôt familier, et pour Ivan Solivellas, docteur en Traduction et sciences du langage à l’Université Pompeu Fabra et spécialiste en lexicologie et sociolinguistique, “c’est un mot que l’on utilise encore fréquemment, bien que les jeunes ne s’en servent pas de manière habituelle, par conséquent il semble que cette utilisation se perde”. 

Ce n’est pas la seule façon que les Espagnols ont d’appeler les Français, et d’autres mots existent aussi, comme “franchute”, que l’on pourrait traduire par “franchouillard”. Encore un mot péjoratif, mais que les Espagnols utilisent avec plus d’humour que de mauvaises intentions.

À lire aussi : Perdre son accent français en espagnol, ce n’est pas mission impossible

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous