Sur les traces de The Machinist à Barcelone

Publié le Mis à jour le
The Machinist tournage Barcelone

Quand Barcelone se transforme en plateau cinéma, cela donne un chef d’oeuvre de l’acabit de The Machinist. Long-métrage signé Brad Anderson, et porté entre autres par l’acteur Christian Bale. 

Barcelone aux allures de Los Angeles ? C’est le pari de The Machinist, long-métrage sorti en 2004, qui a dévoilé une Barcelone singulière, sous l’oeil du réalisateur Brad Anderson. Le film s’est distingué par la grande performance de Christian Bale, qui incarne Trevor Reznik. L’acteur a même flirté avec la mort pour se mettre dans la peau de son personnage qui se sent persécuté tout au long du film. Et pour cause, Christian Bale a perdu 28 kg pour jouer au mieux le rôle de Trevor Reznik.

En plus de cette performance d’acteur hors norme, le long-métrage se démarque par le travail de l’équipe de tournage, qui a oeuvré de manière à transformer Barcelone en Los Angeles. Leurs efforts visaient à créer une sorte de réalisme lugubre et sombre qui s’est opérée à travers de nombreux plans tournés dans les souterrains de Barcelone.

La périphérie de Barcelone sous le feu des projecteurs

Tibidabo, El Prat de Llobregat ou encore Sant Adrià de Besòs, les lieux de tournages de The Machinist, sont loin de la Barcelone touristique et attrayante que nous connaissons. Le film a par ailleurs été une belle mise en lumière de la banlieue de Barcelone. Comme écrit plus haut, bien que l’histoire de Reznik se déroule à Los Angeles, le film a été tourné dans la capitale catalane, à la grande surprise de l’équipe de tournage du film. La banlieue de la capitale catalane, très industrielle, a alors servi de plateau de tournage.

« Personne ne pensait quand nous avons lu pour la première fois le script de The Machinist que nous allions le tourner à Barcelone. C’était juste le lieu auquel nous pensions », a reconnu Christian Bale. « Je ne sais pas si cela dit quelque chose sur les États-Unis, mais pour donner l’impression que c’est aux États-Unis, nous avons tourné dans les pires quartiers de Barcelone », ironise d’ailleurs l’acteur.

the machinist barcelonePlan tourné dans une station de métro de Barcelone

Aucun décor spécial ou faux décor n’a été construit pour le tournage non plus, un détail qui a eu un impact sur le résultat. « Beaucoup de lieux n’étaient pas esthétique. Nous avons été un peu contraints de faire avec ce que nous avions sur place », a expliqué Xavi Giménez, qui s’est occupé de la photographie du film. De son côté, Brad Anderson a souligné la grande volonté de Christian Bale de filmer dans des espaces « impossibles » comme dans les égouts de Barcelone, où se termine le film.

IMG 7008« Quand j’ai vu l’emplacement et que j’ai vu tous les tunnels s’éloigner, j’ai eu l’impression que c’était là que le personnage se retrouvait. Ça devait finir dans les égouts, dans une fosse« , se souvient le cinéaste. L’endroit était insalubre et infesté de rats. «Ce n’était pas facile de faire passer un tel scénario. Nous avons alors proposé à Christian Bale de porter des bottes en caoutchouc spéciales pour tourner cette scène, mais il a refusé. Il a alors couru dans un flot de débris sans aucune protection », a expliqué Anderson, ajoutant qu’il n’aurait jamais permis une situation si extrême, mais à cette occasion elle a servi à « raconter une grande histoire ».

The Machinist aura donc marqué l’histoire du cinéma par la performance de Christian Bale, mais aussi, par son cadre atypique, qui a rendu l’inesthétique, beau et intéressant, pour le plus grand plaisir des cinéphiles.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous