Dans quels quartiers de Barcelone l’eau du robinet est-elle meilleure ?

Publié le Mis à jour le
Barcelone restaurants eau du robinet

L’eau de Sants ne vaut pas l’eau de Horta, pourrait presque dire un proverbe barcelonais. Mais si le goût de l’eau du robinet change en fonction des quartiers, ce n’est pas forcément le cas pour sa qualité.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

On entend souvent dire que l’eau du robinet est meilleure à Horta que dans l’Eixample, du moins qu’elle a meilleur goût. Certains disent même qu’ils ne boivent pas l’eau du robinet car elle serait mauvaise pour la santé. Alors, vaut-il mieux la boire ou pas ? 

En réalité, il faut tout d’abord casser un mythe : même si l’eau du robinet n’a pas très bon goût à Barcelone, elle est toujours potable et ne présente, en principe, pas de risque pour la santé. Elle est très contrôlée et sa composition strictement surveillée, du captage à l’arrivée dans les tuyauteries des immeubles. En revanche, il existe bien des débats sur ce qu’elle contient, et l’on sait que l’on peut retrouver d’infimes traces de certaines substances chimiques, comme de l’ibuprofène ou du Voltaren par exemple. Certains scientifiques et écologistes estiment que la présence de ces substances, même en infimes parties, peut avoir un impact sur la santé humaine, alors que l’industrie s’appuie sur des études pour affirmer qu’il n’y a aucun risque. 

eau du robinet barceloneFleuve Llobregat. Photo : Diputació de Barcelona

On peut donc boire l’eau du robinet, normalement sans aucun problème, à Barcelone. Mais vouloir la boire, c’est autre chose. Car, c’est vrai, l’eau du robinet a un certain goût qui n’est pas toujours agréable, et de nombreux Barcelonais préfèrent acheter des bouteilles de 8 litres d’eau plutôt que de se servir à l’évier de la cuisine. Par ailleurs, on remarque même que l’eau a un goût plus prononcé et désagréable dans le sud de Barcelone que dans le nord. Et il y a une raison à cela. 

Deux fleuves qui approvisionnent les extrémités de Barcelone

L’eau qui est distribuée dans le quartier de Sants n’est en réalité pas tout à fait la même que celle distribuée dans le quartier de Horta. Le sud et sud-est de Barcelone est approvisionné en majorité par l’eau du fleuve Llobregat, captée en amont de la ville et ensuite traitée dans des stations de potabilisation avant d’arriver jusqu’aux robinets. Et le Llobregat est un fleuve assez salé, car l’eau traverse des terres où les mines de sel sont nombreuses. Pour effacer ce goût, ainsi que d’autres composants non désirables dans une eau potable, les stations de potabilisation doivent y ajouter d’autres produits qui, eux, rendent l’eau saine… mais n’ont pas toujours un bon goût. C’est par exemple le cas du chlore, que l’on ajoute à l’eau pour éviter les microorganismes, mais dont le goût se remarque même pour une eau parfaitement potable. 

eau du robinet barceloneFleuve Ter. Photo : Peterfly

Dans le cas contraire, à Horta et dans la partie nord et nord-ouest de la ville, l’eau courante vient du fleuve Ter, un peu plus sain que le Llobregat et qui nécessite donc moins de traitement avant d’arriver jusqu’aux robinets. Son goût est donc moins prononcé, mais les deux eaux sont potables. 

On raconte que c’est le passeig de Sant Joan qui délimite les zones où l’eau du Ter et celle du Llobregat sont distribuées, mais c’est une légende urbaine : en réalité, les eaux sont mélangées, et le centre-ville de Barcelone reçoit un “mix” de ces eaux à parts plus ou moins égales. Par ailleurs, outre les eaux du Ter et du Llobregat, on retrouve aussi dans ce “mélange” des eaux de réserves souterraines, et même un peu d’eau de mer désalinisée. Auparavant, Barcelone utilisait aussi l’eau du fleuve Besòs, mais sa captation a été suspendue dans les années 1950 à cause de la pollution de ses eaux. 

Il y a donc une différence de goût entre l’eau du nord de Barcelone et celle du sud, mais elle tend à se réduire d’année en année, étant donné que l’eau du Ter perd en qualité et celle du Llobregat en gagne, tout en prenant en considération les efforts de l’industrie pour en améliorer le goût.

À lire aussi : Eau gratuite dans les restaurants en Espagne : ne plus se faire avoir

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous