Les mélodies mythiques des cloches de la Sagrada Famila

Publié le Mis à jour le
carillon sagrada famila

Les riverains de la Sagrada Familia sont habitués à vivre aux rythmes des mélodies du temple. Mais quelles sont ces musiques ?  

Chaque heure, tous les jours de 9h à 21h, le carillon de la Sagrada Familia s’active pour entonner une mélodie qui résonne bien au-delà du parvis du temple. La musique se fait entendre depuis les rues Provença, Marina, Mallorca, Corcega ou Valencia, entre autres.

La mélodie change toutes les heures et se veut une liturgie quotidienne.

A 9h, la journée débute avec une comptine enfantine  Sol, Solet (soleil, soleil) 

A 10h, ce sont les notes d’une sardane (Sardana històrica de Breda) qui résonnent.

A 11h, une musique populaire religieuse du XVe siècle se fait entendre : Goigs del Roser de tot l’any (Joies du roser de toute l’année)

A midi, c’est un extrait de l’opéra de Wagner qui est joué : les cloches de Persival.

A 13h, la musique populaire de Reus (au sud de la Catalogne) résonne avec l’hymne Sonata dels gegants de Reus (Sonate des géants de Reus).

A 14h, c’est la musique religieuse La Pastoreta (La bergère).

A 15h, retentit un chant religieux populaire catalan Cançó de pandero (chanson du tambourin)

A 16h, c’est la chanson L’emigrant qui appartient au répertoire de la musique catalane.

A 17h, Dansa de Mossèn Joan de Vic, littéralement la Danse de Monseigneur Joan de Vic est une musique festive populaire du nord de la Catalogne. 

A 18h, on peut entendre Muntanyes Regalades qui est une chanson populaire catalane rendant hommage au massif du Canigou, la célèbre montagne locale.

A 19h, c’est une autre chanson enfantine : Pastoret, d’on vens? (D’où viens tu Berger ? )

A 20h, El ball de l’Àliga de Sant Ferriol (La danse de l’aigle de Sant Ferriol) est une musique festive jouée dans les férias de cette commune de la Garrotxa, près de Gérone.

Enfin à 21h, la journée se termine avec El pardal(le moineau) , une chanson populaire religieuse catalane.

Les cloches de Gaudi

Les cloches tubulaires de Parsifal ont été construites pour l’interprétation de la scène « consécration du Graal » du Parsifal de Wagner au Palau de la Musica.

En 1915, Antoni Gaudí les emprunta, dans le but de concevoir un nouveau modèle de cloche qui permettrait d’économiser le bronze, de réduire le poids final et de réduire les coûts afin de concevoir le carillon de la Sagrada Família.

Les cloches tubulaires convoitées par Gaudi étaient conservée par que l’Orfeó Catalá au Palau de la Música depuis 1892. Depuis la restauration réalisée par Galdric Santana, elles sonnent désormais en haut de la Sagrada Familia.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous