Barcelone « de plus en plus sale » selon ses habitants

Publié le Mis à jour le
barcelone plus sale habitants

La propreté devient un véritable problème, pour beaucoup de Barcelonais, qui déplorent des invasions de rats, des cafards, des odeurs et des déchets dans leurs rues.

Photo : Pau de la calle/Ara

Plein d’étuis de préservatifs, des lingettes sales, des ordures, des excréments, des canettes, des bouteilles, des emballages de nourriture…” Voici que qu’Isa, Française installée à Barcelone depuis 20 ans, croise sur son chemin lorsqu’elle va promener ses deux chiens dans les sentiers au pied de Montjuïc. “Ça vient des sans-abris et des migrants qui campent par là, et que la mairie refuse de ramasser. Ça n’a pas été nettoyé depuis des mois ou même des années”, déplore-t-elle. 

Comme elle, de nombreux Barcelonais, et parmi eux des Français et francophones, déplorent l’état de propreté de Barcelone, qui pour certains n’a jamais été aussi sale. “Depuis mai, c’est de pire en pire, et je ne suis pas la seule à le dire…”, remarque Alicia, qui vit à Barcelone depuis 22 ans. “Je vis dans le Gòtic, mais je veux partir d’ici. C’est à en vomir !

barcelone plus sale habitantsPhoto : Sergi Alcazar/El Nacional

Même constat pour Florent, qui vit depuis 2 ans à Poble Sec. “Tous les jours et de plus en plus, on remarque qu’il y a des odeurs. Je retiens ma respiration dans certaines rues pour ne pas vomir. Et je n’exagère pas !” La majorité des témoignages recueillis par Equinox vont dans le même sens. 

Parmi les followers d’Equinox sur Instagram, 65 % des participants à un sondage pensent que Barcelone est plus sale qu’avant. 19 % disent ne pas voir de différence, tandis que seulement 16 % pensent que la ville est plus propre qu’avant. 

Un problème majeur de propreté depuis la pandémie

Et cette sensation de saleté n’a pas été progressive. Sur le baromètre de la ville, le nettoyage est devenu un problème majeur pour les Barcelonais en 2020, en devenant le 2ème problème le plus grave selon eux dans la ville début 2022, du jamais vu depuis dix ans. 

À titre de comparaison, en 2012, la propreté n’était que le 6ème problème majeur, et il descend même à la 12ème place en 2019. Mais dès le premier semestre 2020, la sensation de saleté remonte remonte en flèche parmi les Barcelonais. Une date qui correspond au premier confinement, et ce que confirme Carla, qui vit à la Barceloneta depuis 3 ans. “Il y a eu un pic de saleté pendant la phase de Covid, quand les boîtes de nuit étaient fermées, avec les fêtes clandestines sur la plage. Et je m’en rends bien compte en allant me balader le matin, il y a énormément de bouteilles et sacs plastiques, et il y a encore beaucoup de touristes qui sont en train de boire sur la plage à 7 heures du matin.

Barcelone n’a-t-elle donc jamais été aussi sale ? La mairie ne l’affirme bien sûr pas, mais reconnaît que le nettoyage actuel n’est pas optimal. 

Le budget nettoyage en baisse, depuis plusieurs années

Pour l’opposition, la mairie de Barcelone en porte la faute : elle dénonce le fait que le budget alloué au nettoyage a fortement été réduit en 2020 et 2021, menant à une situation “d’abandon du nettoyage endémique de la ville” aujourd’hui, avec des invasions de rats dans plusieurs quartiers, des cafards et des déchets qui jonchent le sol. 

Eloi Badia, conseiller municipal en charge du dossier nettoyage, explique que les budgets ont été réduits pour deux raisons : la première, le fait que toutes les machines nécessaires ont été achetées. Pour la seconde, la mairie affirme de source interne avoir remarqué une réduction des déchets produits durant la pandémie, atteignant seulement 24 % des quantités habituelles, et a donc moins investi dans le ramassage. Un constat en contradiction avec le ressenti des Barcelonais, qui ont vu Barcelone plus sale durant la pandémie. 

barcelone plus sale habitantsPhoto : Montse Giralt/El Nacional

D’un autre côté, la mairie a entamé un nouveau contrat avec l’entreprise de nettoyage de la ville en mars 2022, avec de nouveaux services de nettoyage, ce qui peut expliquer que les Barcelonais ne soient pas totalement satisfaits de ce changement. 

Mais les équipes d’Ada Colau, à travers Eloi Badia, se disent conscientes du problème de propreté dont souffre Barcelone actuellement. L’adjoint au maire a promis de nouveaux investissements dans le nettoyage et le ramassage des déchets, l’embauche de plus de personnel, et l’emploi de techniques plus efficaces comme le karcher pour le lavage des rues. 

Depuis septembre, on compte aussi 25 nouvelles brigades de quartier pour résoudre rapidement les problèmes liés à la propreté, au nettoyage et aux incivilités”, avance Eloi Badia lors de la commission sur l’écologie mardi dernier, tout en rappelant que le nettoyage représente 10 % du budget total de la mairie. Barcelone est donc peut-être bien plus sale qu’avant, mais la mairie assure tout mettre en œuvre pour que cela ne soit plus le cas.

À lire aussi : Des rats et des seringues sur la plage de Barcelone

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous