L’espagnol conquiert toujours plus le cœur des Français

Publié le Mis à jour le
Français à Barcelone

En 15 ans, le nombre d’élèves apprenant l’espagnol a bondi de 80% en France. Les adultes sont eux aussi de plus en plus nombreux à prendre des cours pour maîtriser la langue de Cervantès. Nécessité professionnelle ou simple curiosité culturelle, et si l’espagnol devenait à l’avenir la première langue étrangère en France ?

Photo : Clémentine Laurent

« On ouvre toujours plus de classes d’espagnol. La demande explose » remarque Valérie, professeure à Paris. Et pour cause. En l’espace de 14 ans, les collégiens et lycéens intéressés par cette langue sont passés de 40, à 72 %. Et au sein de l’établissement où enseigne Valérie, seule une classe de lycéen en début de cursus n’a pas choisi l’espagnol comme deuxième langue. « Il n’y a qu’une seule classe d’allemand, alors qu’il y a 20 ans, lorsque j’ai débuté, c’était l’inverse » constate l’enseignante.

Parler espagnol, une nécessité professionnelle

L’espagnol est ainsi devenue la deuxième langue la plus apprise en France derrière l’anglais, dont l’apprentissage est obligatoire dès l’école primaire. Les élèves se montrent de plus en plus curieux envers la culture hispanique, que certains ont découvert par le biais des films et séries espagnoles. Mais c’est surtout un changement de mentalité vis-à-vis des langues étrangères qui permet d’expliquer cet engouement.

Alors qu’elles étaient auparavant considérées comme annexes, elles sont aujourd’hui beaucoup plus prises au sérieux. Le stage à l’étranger est devenu obligatoire dans la majorité des cursus d’études supérieures, et lorsque ce n’est pas le cas, il est fortement recommandé. Une valeur ajoutée pour la carrière professionnelle, et qui peut freiner l’accès aux emplois les plus qualifiés dans certains secteurs si elle ne figure pas sur le CV.

langue espagnole

La maîtrise des langues étrangères est entrée dans la norme, d’autant que l’espagnol est devenu fondamental dans certains secteurs économiques. « Je sais que si je ne maîtrise pas l’anglais et une autre langue étrangère, ce sera plus difficile dans mes études et au travail plus tard. Pour moi, c’est tout aussi important que les maths ou l’histoire » explique Eléonore, lycéenne en Seine-Saint-Denis.

Dernière d’une fratrie de six enfants, elle est la seule à avoir choisi l’espagnol en seconde langue « Mes parents pensaient qu’en prenant l’allemand, mes frères et sœurs seraient dans une meilleure classe. Mais ça n’a pas du tout été le cas » constate la jeune fille. Lorsqu’elle a vu que l’espagnol était la troisième langue la plus parlée au monde, le choix a vite été fait. D’autant que la lycéenne admet être attirée par la culture du pays.

Les adultes aussi s’y mettent

Mais les adolescents ne sont pas les seuls à vouloir apprendre la langue de Cervantès. Les adultes sont aussi de plus en plus demandeurs, à l’image de Nathalie 57 ans. « J’ai décidé d’apprendre l’espagnol à 40 ans passés, parce qu’avec mon mari et mes enfants, on allait en Espagne tous les ans. Je voulais vraiment m’intéresser à la culture et aux gens, et pour moi ça passait par la maîtrise de la langue. »

Et après plus de 15 ans d’étude et d’échanges en espagnol, cette Lyonnaise affirme être tombée sous le charme de l’Espagne. Elle envisage même de s’y installer. « Je serai à la retraite d’ici quelques années, et avec mon mari, on pense déménager du côté d’Alicante« .

Feria de Abril Barcelone flamenco Andalousie danse musique culture Espagne femmes Photo EP

Première destination des étudiants français en Erasmus, première langue étrangère choisie par les étudiants, premier pays où les Français passent leurs vacances. L’Espagne plaît et sa culture séduit toujours plus de l’autre côté des Pyrénées. L’intérêt porté à l’espagnol dépassera-t-il un jour l’anglais ? C’est en tout cas, en bonne voie.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous