Tests auditifs : tout ce qu’il faut savoir avant un rendez-vous

Si vous faites des recherches en vue de réaliser un test auditif, il est probable que vous rencontriez des soucis en lien avec vos oreilles. 

Photo : Getty Images

Toutes les formes de perte auditive nécessitent un examen auprès d’un audiologiste professionnel afin de découvrir la cause sous-jacente du problème. Cela peut sembler angoissant, mais il existe souvent des solutions fiables pour récupérer toutes vos facultés auditives et restaurer le bon fonctionnement de votre oreille.

Pour vous rassurer avant de vous rendre à votre rendez-vous, lisez cet article. Il vous permettra de savoir à quoi vous attendre et d’avoir des informations sur les principaux facteurs déclenchants.

Quels sont les symptômes d’une perte auditive ?

Pour en savoir plus sur la perte d’audition, vous pouvez prendre connaissance des symptômes courants que les gens rencontrent à ce niveau :

  • Le fait de demander aux gens de répéter certaines choses au cours d’une conversation est un symptôme fréquemment cité. C’est particulièrement vrai pour les discussions de groupe, plus difficiles à suivre, auxquelles participent plusieurs personnes.
  • Avoir des difficultés à comprendre les structures de langage classiques, c’est-à-dire avoir l’impression que les sons sont étouffés ou qu’on ne saisit pas le sens de la conversation.
  • Masquer sa confusion en utilisant davantage de mots de remplissage ou en faisant semblant de comprendre ce qui se passe.
  • Augmenter le volume des appareils.
  • Le fait que les gens fassent des commentaires sur vos habitudes en matière d’écoute.
  • L’évitement social.

À quel moment faut-il faire appel à un spécialiste ?

Il est nécessaire de consulter un spécialiste lorsque le problème s’aggrave, qu’il se manifeste quotidiennement et qu’il est perceptible depuis plus d’une semaine. Plutôt que de vous rendre chez votre médecin, vous pouvez trouver un audiologiste et traiter le problème à la source grâce à des sites officiels tels que www.phonak.com/fr-fr/trouver-un-audioprothesiste. Vous trouverez forcément un spécialiste près de chez vous qui correspondra à votre budget et à vos besoins.

Se préparer à un rendez-vous

Voici quelques informations sur le déroulement de votre rendez-vous.

La discussion sur vos antécédents médicaux

Les antécédents médicaux sont toujours à prendre en compte car de multiples pathologies peuvent avoir une incidence sur l’audition, comme l’hypertension artérielle, par exemple. Votre audiologiste a besoin d’un tableau complet pour pouvoir effectuer un examen approfondi de tous les éléments en jeu et trouver la cause initiale du dysfonctionnement. Soyez aussi honnête et précis que possible, car cela aura un impact sur les résultats.

Les questions sur vos troubles auditifs

Le spécialiste vous posera une série de questions sur la nature de vos difficultés. Il peut s’agir d’une ou de plusieurs des questions suivantes.

  • À quelle fréquence rencontrez-vous des difficultés à entendre ?
  • Pouvez-vous suivre sans problème des conversations impliquant plusieurs personnes ?
  • Entendez-vous les consonnes de façon étouffée ?
  • Augmentez-vous le volume de vos appareils plus que d’ordinaire ?
  • Avez-vous des difficultés à entendre des bruits aigus alors que vous n’en aviez pas auparavant ?

L’examen de vos oreilles

L’audiologiste va procéder à un examen de vos oreilles, au cours duquel il regardera à l’intérieur de celles-ci à l’aide d’une lampe pour détecter toute anomalie. Il vérifiera la présence de modifications cutanées, de cicatrices, d’excroissances et de tout autre symptôme physique susceptible d’altérer vos capacités auditives. Si un problème est détecté, un traitement médicamenteux ou chirurgical pourra être envisagé pour vous aider à guérir correctement. Dans certains cas, il s’agira simplement de retirer le cérumen, ce qui peut être fait dans la plupart des cabinets médicaux et des établissements spécialisés.

Le test auditif

Le test auditif consiste en une série d’examens au cours desquels vous êtes invité à écouter des bruits de différents décibels et tonalités. Vous devrez appuyer sur un bouton pour indiquer si le son vous parvient ou non. Les résultats sont calibrés et indiquent la gravité (ou non) du problème. Cette partie du test n’est généralement pas stressante, mais il convient de veiller à éviter de se mettre soi-même la pression, car cela génère une certaine anxiété qui peut nuire à la précision des données recueillies.

Le diagnostic

Une fois le test terminé, vous recevrez généralement un avis rapide. Les résultats seront expliqués et commentés avec autant de détails que possible pour que vous puissiez comprendre parfaitement ce que l’on vous dit. L’expert en audiologie vous présentera toutes les options possibles pour la suite et vous donnera des indications quant aux possibilités de récupération et de réadaptation. S’il est vrai que certaines pertes auditives s’aggravent avec le temps, vous serez informé en toute honnêteté de ce que cela signifie pour vous et de la manière dont vos oreilles seront affectées à mesure que vous vieillirez.

Les étapes suivantes

Si les résultats de votre consultation révèlent que vous souffrez de problèmes auditifs, vous pouvez mettre en place un certain nombre de mesures. Certaines d’entre elles consistent à adapter votre mode de vie, notamment en vous assurant que vous consommez les vitamines et les nutriments requis, mais il existe également des dispositifs mécaniques qui peuvent vous faciliter la vie.

Les appareils auditifs

Les appareils auditifs sont les principaux outils d’appui en cas de problèmes auditifs. Ils ne sont pas réservés aux personnes âgées et peuvent être utilisés à tout âge dès lors que le besoin est établi. Demandez toujours conseil à votre audioprothésiste, car il faut parfois un peu de temps pour s’y habituer et se sentir à l’aise à la fois pour les porter et les utiliser. Ils ont pour effet d’amplifier les bruits environnants, ce qui permet de parler plus facilement aux gens et d’entendre plus nettement.

Les ajustements du quotidien

Même si cela vous semble difficile, le fait de parler de vos troubles auditifs à votre famille et à vos amis constitue une étape bénéfique pour votre bien-être. Cette démarche s’inscrit dans le processus qui consiste à adapter vos habitudes et votre mode de vie à la perte d’audition. La vie sera certes quelque peu différente, mais vous connaîtrez au moins les raisons de ce changement. Vous pouvez également suivre ces quelques recommandations :

  • Fixez des rendez-vous réguliers avec votre audioprothésiste pour assurer le suivi de vos problèmes et faire preuve d’initiative pour trouver des solutions ou des moyens d’aller de l’avant.
  • Entraînez-vous aux conversations de groupe avec votre appareil auditif si vous en portez un, car elles peuvent être un peu déconcertantes au début. Vous vous sentirez peut-être un peu désorienté.
  • Essayez des exercices de méditation pour vous aider à vous concentrer.
  • N’ayez pas honte de rechercher le calme ! Si vous ressentez parfois le besoin de vous reposer en toute tranquillité dans une pièce, n’hésitez pas à le faire.

Il est relativement facile de réaliser un test auditif si vous savez où chercher et à quoi vous attendre. Même si cela peut être source d’anxiété, essayez de rester calme. Vos problèmes auditifs seront automatiquement exacerbés si vous laissez vos craintes prendre le dessus. Le meilleur moyen de faire preuve de bon sens et de garder son calme est de vous renseigner sur ce qui vous attend. Cela vous aidera également à mieux gérer les résultats, quels qu’ils soient.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous