Arnaque immobilière à Barcelone : une fausse agence piège les clients

En deux ans, l’arnaqueuse a utilisé plusieurs sociétés fictives pour dérober des milliers d’euros. La fausse agente immobilière détournait l’argent des réservations d’appartements de nombreux clients à Barcelone et ses alentours entre 2021 et 2022.

Photos : Clémentine Laurent

Subir une arnaque est toujours une épreuve désagréable. L’histoire de Vanesa, fausse agente immobilière dans la capitale catalane, a été repérée par nos confrères de Metropoliabierta. Cette dernière se faisait passer pour une intermédiaire auprès de grands sites immobiliers de location et vente d’appartements en Espagne.

Cité dans un des articles du média local barcelonais, Juan* est a été l’une des victimes de Vanesa. Il explique avoir eu à faire à une publicité “classique” de l’entreprise Finca Pinés et a pris un rendez-vous pour visiter une maison. Il se souvient qu’elle n’avait pas les clés parce que les propriétaires étaient encore à l’intérieur d’après ses dires. Après la visite, Vanesa leur avait même promis une réduction de 20.000 à 30.000 euros par rapport au prix initial de l’appartement en négociant avec les propriétaires.

Avant de verser l’acompte, Juan fait des recherches sur Internet afin de trouver l’agence immobilière en question. Aucune mention de Finca Pinés dans un quelconque moteur de recherche ni de page dédiée à la société. Étrange.

se loger à BarceloneLe jour de la signature, dubitatif, il demande à Vanesa pourquoi sa compagnie est introuvable. L’explication était toute trouvée pour la faussaire. Un changement de bureau en cours, une entreprise nouvellement créée et une page web en construction. Le tour était joué.

Suffisamment convaincu, Juan signe le contrat et verse 2.000 euros, malgré un rendez-vous dans un coworking sans mention du nom de l’agence immobilière ou d’un numéro d’agrément.

Sur le contrat, les informations personnelles de Vanesa avec sa carte d’identité vont permettre à Juan de se rendre compte qu’il a été piégé en découvrant sur des forums des cas de précédentes escroqueries. Il récupérera ses 2.000 euros en lui tendant un piège. Après avoir averti les Mossos, d’autres cas ont pu être reliés à cette personne. Une enquête a été ouverte.

Plusieurs fausses entreprises

Comme lui, plusieurs victimes sont tombées dans les griffes de Vanesa de cette manière. Les détournements d’argent pouvaient atteindre entre 2.000 et 10.000 euros. Un témoin dénonce même une perte de 43.000 euros.

A lire aussi : Logement : pourquoi quitter le centre-ville de Barcelone

Le nom de plusieurs entreprises avec lesquelles l’arnaqueuse aurait sévi a été retracé : Fincas Bermúdez, Group House, Fincas La Clau S.L ou encore Fincas Pinés. Le plus souvent des annonces tape- à-l’œil avec un concept “transformateur” pour la vente d’appartements était mis en avant pour attirer les futurs clients.

A chaque fois, un procédé similaire. Le versement par le client d’un acompte ou d’une promesse de vente. Et après, plus rien. Silence radio ou fausses excuses pour ne pas continuer le processus de vente ou de location.

* Son nom a été changé.

 


Arnaque immobilier Barcelone – Bon à savoir

En cas de doute sur un projet d’achat immobilier ou une location par l’intermédiaire d’un agent immobilier, une procédure simple est de prendre attache avec Api, une association d’agents immobiliers homologués par la Generalitat.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous