Le mur du bisou de Barcelone dégradé

mur du bisous de Barcelone

Le mur du bisou de Barcelone a été vandalisé dans le week-end. Un tag recouvre les 4 000 photos de l’œuvre.

Il n’aura pas échappé à ceux qui se sont promenés dans le Gótic, ce premier week-end de juin. Le célèbre mur du bisou « The Kiss of Freedom » ou « Le monde naît dans chaque bisou » signé Joan Fontcuberta, est recouvert d’un graffiti, gâchant l’ensemble de l’œuvre de 8 mètres de large et 3,8 mètres de hauteur.

L’acte de vandalisme réalisé plaça de Isidre Nonell a rapidement été dénoncé par les riverains. Sur Twitter, l’un d’entre eux parle même d’un « crime de guerre ».

Un commentaire non sans faire référence à l’histoire de ce mur concocté à partir de 4 000 photos-céramiques de Barcelonais vivant un moment de liberté. Elles avaient été collectées dans le cadre des 300 ans du 11 septembre 1714, fête nationale de Catalogne et de la guerre de succession, marquant l’année où les Catalans se sont particulièrement battus pour leurs libertés.

The kiss of freedom - mareva laville

Pris en flagrant délit ?

À en croire les tweets qui tournent sur les réseaux sociaux, le tag n’aurait pas été achevé. Le graffeur a-t-il été pris en flagrant délit, risquant alors une amende de 300 à 500 euros ? Pas suffisamment tôt, en tout cas, pour laisser le mur du bisou de marbre.

Recommandé pour vous

medecin français à Barcelone