La liste des produits qui augmentent le plus en Catalogne

Supermarchés France Espagne Différences

Alors que l’inflation se poursuit en Espagne, l’association de consommateurs Facua fait le point sur les produits et les enseignes alimentaires dont les prix ont le plus augmenté.

Photo : Clémentine Laurent Photographie

Mauvaise nouvelle pour le porte-monnaie. Les prix repartent à la hausse en Espagne, avec un rythme annuel d’augmentation de 2,6 % en août. Dans ce contexte, l‘association de consommateurs Facua a établi un constat sans appel : « la moitié des produits alimentaires bénéficiant d’une TVA réduite est devenue plus chère tout au long de l’année »

Au total, l’association de consommateurs a surveillé 976 prix alimentaires dans les supermarchés Alcampo, Aldi, Carrefour, Dia, Eroski, Lidl, Hipercor et Mercadona. Selon elle, au mois d’août, la chaîne de distribution Carrefour a été celle qui a le plus augmenté ses prix, et Alcampo (Auchan) arrive à la seconde position.

Quels produits ont le plus augmenté en Espagne ?

L’étude de Facua dévoile ainsi les plus fortes augmentations de prix en août : à Alcampo, le kilo de pommes fuji est passé de 1,43 euros en janvier à 3,69 (157,6 % de plus) aujourd’hui ; chez Aldi, deux kilos d’oranges El Mercado sont passés de 2,39 euros à 4,99 euros (103,5 %), tandis qu’un kilo de grenades Carrefour est devenu plus cher de 186,9 %. Il coûtait 1,91 euros en janvier et coûte désormais 5,49 euros.

L’huile d’olive est également un produit qui subit de plein fouet l’inflation. Et pour cause, chez Dia, la bouteille de trois litres d’huile d’olive vierge Almazara est passée de 14,46 à 23,1 euros, et chez Eroski le litre de Coosur Hojiblanca est passé de 5,34 à 9,99 euros. L

‘huile est aussi devenue plus chère chez Lidl. Par exemple, cinq litres d’Olisone sont passés de 23,59 à 33,75 euros. Côté féculents, le prix du paquet de riz rond Sabroz chez Mercadona a augmenté de 1,82 à 2,68 euros et chez Hipercor de 1,82 à 2,79 euros. Une situation qui amenuise le pouvoir d’achat des Espagnols, et qui devrait s’inscrire dans la durée. Selon l’économiste catalan José Miro, « une baisse de l’inflation n’est pas prévue jusqu’au moins fin 2023 ».

À LIRE AUSSI : L’inflation en Espagne encore en hausse

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous