Descente de police et gardes à vue dans une boite de Barcelone

discothèques de barcelone

Cette nuit, les Mossos d’Esquadra et la Police Urbaine de Barcelone (GUB) ont réalisé une descente avec arrestations dans la boîte de nuit City Hall, près de la Plaça Catalunya. Le principal délit relevé par les forces de l’ordre concerne la possession de drogue.

Cette nuit, les fêtards de la discothèque City Hall ont vu leur soirée prendre un tout autre tournant. Entre minuit et 3 heures du matin, la Police urbaine de Barcelone et les Mossos d’Esquadra, dans une opération conjointe, ont procédé à un contrôle massif des danseurs. Au total, sept personnes ont été arrêtées. Les policiers ont également soutiré 28 dénonciations sur plus de 300 interpellations, comme le rapporte le journal Metropoli Abierta.

Ils étaient 128 policiers à interrompre la soirée hier, pour un bilan surtout orienté vers la possession de drogue, mais aussi des violations du droit du travail renvoyées à l’inspection du Travail.

Ce matin, le compte X (Twitter) des Mossos s’est félicité en exposant toutes les drogues saisies dans l’établissement.

Les forces de l’ordre ont affirmé que les opérations de ce genre seront désormais routinières et toujours réalisées de manière aléatoire.

 

Lire aussi : A Barcelone, un commissariat de police sous la constante menace

Recommandé pour vous

medecin français à Barcelone