Le prix des aliments en Espagne en forte hausse

prix des aliments Espagne

La tendance mondiale de la hausse des prix de certains produits agricoles se répercute sur l’économie espagnole en inflation permanente. Explications.

Dans l’indice des prix alimentaire publié par le fonds des Nations Unies, on note une hausse des prix dans les secteurs de l’agriculture et l’alimentation au mois de mai. A hauteur de 1,1 point de plus qu’en avril. La cause principale se trouve dans l’augmentation du prix des céréales et des produits laitiers. La guerre en Ukraine, grand producteur céréalier, explique cette montée. Par ailleurs, la production agricole en Argentine est altérée par des maladies, et le Brésil, autre pays important dans ce secteur, connaît des conditions météorologiques défavorables.En revanche, le sucre et des huiles végétales sont en baisse tandis que l’indice de la viande reste inchangé. Des données qui se reflètent dans le panier de la ménagère espagnole.

En outre, les prix des matières premières, de leur côté, ont également augmenté. L’indice de prix sur les matériaux utilisés pour la transformation affiche une augmentation de 8,3% en termes annuels au cours de la semaine dernière, selon le ministère espagnol de l’Économie. L’argent, l’or et les métaux industriels, notamment le cuivre, suivent une courbe clairement haussière. Autre tendance compliquée : le prix du gaz naturel en Europe sur le marché néerlandais qui affiche une légère hausse depuis mars, atteignant 34 euros la semaine dernière.

Face à cette inflation permanente, la présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE) Christine Lagarde se dit inquiète de la situation de l’économie espagnole. Alors que l’inflation dans la zone euro s’élève à 2,4%, en Espagne, le taux est de 3,6%. La cause de ce différentiel est lié, selon la BCE, au modèle de croissance de l’économie espagnole, fortement axé sur le secteur des services, en particulier les activités liées au tourisme et à l’hôtellerie.

Recommandé pour vous

medecin français à Barcelone