Les plages de Barcelone toujours menacées par l’érosion

plage catalogne

Les plages barcelonaises perdent chaque année un peu de terrain à cause de l’érosion. À l’approche de la haute saison touristique, il faut pourtant bien les préparer à l’arrivée de millions de visiteurs.

Photo de couverture : Equinox

Tous les ans, les nombreuses plages de Catalogne perdent davantage en superficie (plus de 65% d’entre elles ont rétréci entre 1956 et 2019), touchées par une érosion qui ne semble pas vouloir se stopper. Une catastrophe écologique mais aussi un motif d’angoisse pour le secteur du tourisme, notamment à Barcelone. Sur les territoires métropolitains les plages sont en effet un des principaux moteurs économiques de la région, et accueillent chaque année plus de 11 millions de visiteurs.

Si le littoral barcelonais régresse toujours plus, c’est notamment à cause de l’artificialisation de la côte. La construction des ports dévie les sédiments des rivières, privant ainsi les plages de sable. À noter aussi, l’impact des tempêtes, qui ont fait par exemple perdre au village de Montgat 15% de son littoral. Les plages barcelonaises étant toutes artificielles, ce cocktail tempêtes-urbanisation les fragilise et elles ne sont pas capables de se régénérer toutes seules.

Mesures à mettre en place

Pour les aider à retrouver de la splendeur, l’AMB (Àrea Metropolitana de Barcelona), l’organisme de la ville qui s’occupe du littoral barcelonais, essaye d’enrayer l’érosion en proposant des solutions. Il estime qu’un apport de 1 577 000 mètres cubes de sable est nécessaire pour stabiliser les plages et leur assurer une largeur minimale de 25 mètres, capable de résister aux tempêtes. Pour réaliser ces travaux, la ville insiste depuis des années auprès du ministère de la Transition écologique pour qu’il s’engage sur ces mesures de protection à long terme.

En attendant ces grands travaux – qui pour l’instant ne sont pas prévus – et pour préparer la saison estivale, l’AMB a injecté 480 000 euros dans divers projets destinés à embellir et sauvegarder les plages. Parmi ceux-ci, de nouvelles passerelles pour faciliter l’accès aux littoraux à Castelldefels, Viladecans, Gavà et Mar Bella.

Recommandé pour vous

medecin français à Barcelone