Search for content, post, videos

Elections Espagne – La parodie de Pulp Fiction

john travolta barcelone

Pulp Fiction a été parodié par un amateur de politique ! Vincent Vega, dans la peau de John Travolta, critique les élections générales d’Espagne. Pour lui, ni le PP, ni le PSOE, ni les nouveaux partis comme Ciudadanos, Podemos et les verts ne méritent le pouvoir. Vidéo ! 

Les bleus, les rouges, les oranges, les violets et les verts… Vincent Vega ne s’y retrouve plus.

“Les élections les plus cheloues”

En voiture avec Jules Winnfield à son retour d’Espagne, le héros de Pulp Fiction ironise sur le sort du scrutin de dimanche. “En réalité, personne n’a la moindre idée de ce que compose leur programme” se moque le John Travolta des années 90 (pourtant, à Equinox, on vous a décortiqué les propositions de chaque parti : les bleus/PP, les rouges/PSOE, les oranges/Ciudadanos, et les morados/Podemos). Pour lui, ce sont “les élections les plus chelous des dernières décennies” !

C’est le site d’informations Se estrena, spécialisé dans le cinéma, qui a relayé la vidéo de Korah. Et elle a déjà été vue près de 100 000 fois !

“Quel tableau ! Ça ne me plairait pas d’être Espagnol !”

Pour Vincent Vega, pas moyen que ces élections ne changent quoi que ce soit en Espagne, et pour cause “… les violets et les oranges (…) disent exactement la même chose que les bleus et les rouges, mais avec un “tío”, un “colega” ou un hashtag en plus. Ce sont tous les mêmes !” De quoi effrayer son copain au volant : “Quel tableau ! Ça ne me plairait pas d’être Espagnol”, commente alors Jules Winnfield.