Search for content, post, videos

La Fête des Lumières anime Barcelone pour la Santa-Eulàlia

Du 10 au 12 février, Barcelone nous fait vivre un magnifique spectacle. Entre animations, danses, spectacles et festival des Lumières, le week-end s’annonce riche en couleurs pour les fêtes de Sainte-Eulàlia.

Comme chaque année, le week-end du 12 février est l’occasion de spectacles, d’animations et de défilés dans les rues de la capitale catalane. C’est également le lieu d’un festival des lumières pendant lequel les projecteurs, braqués sur les espaces emblématiques de la ville, dessinent et redonnent vie à l’histoire et à la tradition.

Pourquoi cette date ? Parce que c’est celle de la commémoration de Sainte-Eulalia décédée le 12 février 203 et considérée comme la fille de Barcelone. A partir de vendredi 10 février donc, la fête s’installera dans la ville pour rendre hommage à cette jeune martyre chrétienne. Pour ne rien manquer et optimiser vos déplacements, le festival vous propose trois itinéraires possibles : Born-Montcada, Catedral-Mar et Virreina-Rambla.

La sélection Equinox

Colorama

Sur la façade de la Plaça Sant Jaume, des formes géométriques vont mettre en scène des personnages.

Vendredi 10 et Samedi 11 : de 19 à 24h – Dimanche 12 : de 20.30 a 23h

 “Eulàlia”, spectacle de danse

La Catedral de Barcelone célèbre l’anniversaire d’Eulàlia à travers un spectacle de danse et de musique qui retracent des événements folkloriques et religieux.

Vendredi 10 février : 21h –  Samedi 11 février : 22h

Les « Correfocs »

Appelée aussi “feux qui courent”, cette tradition est un défilé de “petits diables” avec des feux d’artifice, le départ est prévu Plaça Sant-Jaume

Samedi 11 février: 18h à 20h15

Espai Simon 100

Ce spectacle des lumières fait appel aux émotions et crée un univers magique grâce à l’utilisation des trois couleurs primaires. Il aura lieu Carrer de Sancho de Ávila, 66,

Vendredi 10 et Samedi 11 : de 10 à 14h et de 19 à 24h – Dimanche 12 : de 19 a 23h

Temps-passa-temps-passa

Les projecteurs s’animent pour nous faire vivre un dialogue sur l’histoire, la mémoire et le temps qui s’échappe. Il est en continu tout le week-end à la Casa de l’Ardiaca (carrer de Santa Llúcia, 1)

 

Retrouvez ici le programme dans son intégralité.