Search for content, post, videos

Aéroport de Barcelone – Vers une situation de chaos tout l’été

Avec l’été qui approche et l’augmentation du nombre de passagers à l’aéroport Barcelone-El Prat, les compagnies aériennes mettent en garde face au risque de chaos. 

Depuis quelques semaines, l’aéroport Barcelone-El Prat est parfois saturé. Le renforcement des contrôles des passeports créé des files d’attente interminables pour les voyageurs. En effet, depuis le mois d’avril est entré en vigueur une nouvelle norme des contrôles de frontières de l’Union Européenne. Si à l’heure actuelle, le problème survient seulement à certaines heures et certains jours, les compagnies aériennes craignent un véritable chaos pour cet été.

Face à l’afflux de voyageurs, l’aéroport pourrait être paralysé durant les mois de juin, juillet et août. Cette inquiétude est également liée au lancement de nouvelles lignes, comme les vols directs vers les Etats-Unis de la compagnie NorwegianActuellement, de nombreux passagers arrivant d’Amérique doivent encore attendre entre une et deux heures avant de quitter l’aéroport. Ce délai agace les clients VIP et les agences chargées de les recevoir à Barcelone a expliqué l’association Luxury VTC.

Surveillance du gouvernement

L’été dernier, de nombreuses perturbations avaient eu lieu sur des vols de la compagnie aérienne Vueling. Depuis ce problème, le ministère des Transports espagnol assure superviser les plans de production de l’aéroport, au niveau du nombre de passagers. Selon El País, une équipe a même été spécialement créée pour surveiller les opérations de Vueling. Des sources d’Aena affirment que la compagnie travaille activement depuis quelques mois pour assurer ses vols programmés, mais aussi pour renforcer les contrôles aériens depuis Barcelone afin de mieux gérer les conflits avec la France sur ce thème.

Toutefois, le gouvernement espagnol tente de se montrer rassurant. Après une réunion avec Aena, le ministère de l’Intérieur a affirmé la semaine dernière que 40 nouveaux lecteurs de passeports seront achetés et installés à l’aéroport Barcelone-El Prat et qu’il y aurait une augmentation du nombre d’agents de police. Josep Rull, le ministre du Territoire et Environnement catalan, a expliqué mardi 24 mai qu’une délégation du gouvernement et l’Aena se réuniront à nouveau demain pour “expliquer les faits, les chiffres et éléments concrets de ce qui c’est passé, et faire des prévisions”. Ils devraient se rencontrer de façon hebdomadaire.