Search for content, post, videos

A Barcelone, la raison pour laquelle les magasins ferment à 21h

A Barcelone et en Catalogne, il semble compliqué d’aller faire ses courses de dernière minute passées 21 heures à Barcelone. On vous explique pourquoi.

Aller chercher une table basse chez Ikea ou faire du shopping à H&M après 21 heures, impossible cet hiver. Mais dans un mois, les magasins ouvriront de nouveau jusqu’à 22 heures dans les rues de Barcelone. Ces fermetures tardives sont désormais un nouveau signe de l’arrivée de l’été. La décision de de stopper l’activité des commerces une heure plus tôt en hiver date du mois d’août dernier. En revanche, l’heure d’ouverture des établissements a aussi été décalée : 6 heures en hiver et 7 heures en été. L’amplitude horaire reste donc la même tout au long de l’année.

Suspension du conseil constitutionnel

La nouvelle loi sur le commerce, services et jours fériés limite l’activité des magasins à 75 heures par semaine. Contre 90 dans la législation nationale, ce qui a valu une suspension du texte par le conseil constitutionnel en décembre. Pour le gouvernement central, il est en contradiction avec certaines normes de la législation espagnol. Pourtant, aucun changement ne semble avoir été opéré par les commerçants. Un des objectifs de la loi était notamment de favoriser la conciliation de l’activité professionnelle avec la vie de famille.

Exception pour les supérettes 24/24 h

Dans la loi d’août 2017, les magasins doivent répartir leurs ouvertures du lundi au samedi et chacun a le droit d’ouvrir huit dimanches par mois, notamment pour booster les ventes au moment des soldes ou des fêtes. Excepté les 1er et 6 janvier, le dimanche et lundi de Pâques, le 1er mai, le 24 juin, le 11 septembre et les 25, 26 décembre où l’activité doit obligatoirement cesser.

Pour les retardataires, la seule option reste les petites supérettes. Ouvertes jusqu’à 23 heures même le dimanche, voire 24/24 h, elles ne sont pas soumises au même régime. La loi prévoit en effet des exceptions pour les magasins à proximité d’un lieu touristique ou les commerces de produits alimentaires dont la “superficie de vente n’excède pas les 150 m²”.