Search for content, post, videos

Fin de la grève des taxis à Barcelone

Hier soir, les taxis ont annulé la grève illimitée qui était effective depuis plusieurs jours à Barcelone contre les VTC. Le secteur a pour l’instant trouvé un accord avec le ministère des Transports espagnol.

Tout devrait revenir à la normale dès aujourd’hui à Barcelone. Après une semaine de grève indéfinie, les taxis ont décidé d’y mettre fin dans la nuit. Le service fonctionne à nouveau depuis 3h du matin. Le porte-parole du syndicat Élite Taxis, Tito Álvarez, a expliqué “qu’une trêve au gouvernement espagnol est offerte”. Mais si d’ici le mois de septembre le gouvernement ne tient pas ses engagements, “ça sera la troisième guerre mondiale car nous reviendrons dans les rues avec plus de violence” a-t-il prévenu.

Depuis le mercredi 25 juillet, les chauffeurs de taxis étaient appelés à faire grève pour protester contre la décision du gouvernement espagnol de suspendre et de déposer un recours contre la norme de l’Aire Métropolitaine de Barcelone (AMB). Cette dernière réglementait le ratio maximum de VTC à un VTC pour 30 taxis. Les taxis jugent que les VTC, c’est-à-dire les applications proposant des trajets en voiture avec chauffeur telles que Uber ou Cabify, représentent une concurrence déloyale. Pour protéger la décision de l’AMB, les principaux syndicats de taxis comme Élite Taxi ou le Syndicat des Taxis de Catalogne, avaient donc demandé aux chauffeurs de sortir dans les rues de la capitale catalane.

Durant la manifestation, plusieurs personnes s’étaient attaquées à des véhicules VTC. Des chauffeurs et leurs passagers ont été victimes de violence, comme en témoignent plusieurs vidéos ayant circulé sur les réseaux sociaux et médias. De vendredi à aujourd’hui, des milliers de taxis bloquaient la Gran Vía et une partie du Passeig de Gràcia en signe de protestation. Le secteur avait même menacé de s’en prendre la frontière franco-espagnole.

Une journée de taxis gratuits

Les taxis de Barcelone se sont résolus à mettre fin à la grève illimitée, après une réunion du ministère des Transports, qui s’est tenue hier avec les représentants des différentes communautés autonomes. Par la suite, les syndicats des taxis se sont réunis pour décider du futur de la grève. Ils jugent que les propositions du gouvernement espagnol correspondent à leurs attentes. Les communautés autonomes et les mairies peuvent désormais décider si elles le souhaitent réguler ou non le nombre de licences VTC.

Hier soir, selon El Nacional, les syndicats de taxis ont également informé que durant une journée en septembre les taxis seront gratuits. Ce geste servira de dédommagement aux habitants qui ont pu être gênés au cours de ces derniers jours. La grève prend également fin à Madrid, qui fut aussi le théâtre de manifestations et blocages.

Soutenez Equinox, média libre

Totalement indépendant, Equinox tire l’essentiel de ses revenus des publicités d’annonceurs privés.

Basé en Catalogne et édité en français, Equinox ne peut prétendre ni aux aides à la presse catalanes ni aux aides à la presse françaises. Les premières étant réservées aux médias de langue catalane, les secondes aux médias du territoire français

Sponsoriser Equinox à titre personnel, c’est donc permettre à notre rédaction d’assurer son indépendance et sa continuité.

A quoi servent vos dons ?

✅ A offrir une information de qualité en ayant le temps de bien la fouiller
✅ A recruter davantage de collaborateurs pour vous offrir des reportages, infos pratiques, bons plans, podcasts et contenus inédits et pertinents
Pour devenir donateur, cliquez ici. Merci.