Search for content, post, videos

Benoit Hamon favorable à la libération des politiques catalans incarcérés

Vainqueur de Manuel Valls aux primaires du Parti Socialiste et candidat aux élections présidentielles de 2017, ancien ministre de l’Education nationale et ancien ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire, Benoît Hamon participera à une table ronde organisée par l’association indépendantiste Omnium le 4 décembre prochain à Paris. 

En exclusivité sur Equinox Radio Barcelone, Benoit Hamon se déclare favorable à la libération immédiate des anciens membres du gouvernement Puigdemont, des leaders associatifs et de l’ancienne président du Parlement catalan. Prenant bien soin de rappeler qu’il n’est pas indépendantiste et qu’il ne prétend pas remplacer la justice espagnole, l’ancien ministre de l’Education estime que les ex-dirigeants politiques catalans ont leur place dans le débat public mais pas en prison pour “au fond, un délit d’opinion”.

Rival victorieux de l’ancien Premier ministre lors des primaires présidentielles très tendues, Benoit Hamon opine que les citoyens les plus pauvres n’ont pas l’opportunité de changer de vie après un échec comme peut le faire Manuel Valls.

L’interview de Benoit Hamon en 10 phrases

“C’est terrible de voir la police renverser des urnes lorsqu’un scrutin est organisé”

“C’est incroyable d’être emprisonné pour un délit d’opinion”

“L’Espagne est assez forte pour faire le choix de la démocratie et libérer les politiques catalans”

“Les politiques catalans seraient mieux dans le débat public qu’en prison”

“Les prisonniers catalans  ne représentent aucun danger pour la sécurité intérieure espagnole”

“Je ne suis pas un indépendantiste catalan”

“La Catalogne dans le passé était une Nation”

“Ce n’est pas le processus indépendantiste qui a favorisé la candidature de Manuel Valls à Barcelone, mais ses échecs en France”

“Ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir l’opportunité de changer de vie comme peut le faire Manuel Valls, et je respecte cela”

“Je crois plus capable Ada Colau pour diriger Barcelone que Manuel Valls”

Ecouter l’interview de Benoit Hamon en intégralité sur Equinox