Search for content, post, videos

Les Européens de Barcelone s’organisent pour voter aux municipales

À Barcelone, les Européens souhaitent faire entendre leur voix. La toute nouvelle association Europeans in Catalonia a présenté cette semaine son défi: inciter les Européens à aller aux urnes.

“Les Européens ne savent même pas qu’ils peuvent voter à Barcelone” s’exclame Yusil Gascon, franco-cubaine, secrétaire d’Europeans in Catalonia. Informer les résidents de Barcelone et Catalogne de leur droit de vote, tel est l’objectif de l’association à l’approche des élections européennes et municipales du 26 mai prochain. Lancée en juillet 2018, elle a organisé sa présentation officielle mercredi sur le Passeig de Gràcia, au sein du bureau du Parlement européen à Barcelone.

En Catalogne vivent 444.651 Européens selon les chiffres de l’Idescat de 2017, “sur ce nombre seuls 15% ont voté aux dernières élections” ajoute Yusil Gascon. Un chiffre considéré trop bas par l’association. Plusieurs raisons expliqueraient cette faible participation. Tout d’abord, le manque d’information mais aussi les démarches compliquées auprès des administrations. “En plus de mon inscription très lente auprès du registre municipal, le jour du vote les membres ne me trouvaient pas sur la liste, personne n’était au courant qu’il existait une seconde liste pour les étrangers ayant le NIE” raconte Amy Holden, membre d’Europeans in Catalonia.

C’est donc en échangeant leurs expériences que plusieurs personnes ont décidé de monter l’association. “Tout est parti de Facebook, on est parti du constat que nous les Européens nous avons le droit de vote ici, alors autant en profiter” ajoute Grégoire Gathem, adhérent également.


Lire aussi : Français à Barcelone, comment voter aux élections municipales?


La diversité de l’Europe à Barcelone

Pour commencer, Europeans in Catalonia a lancé une première campagne: “Tu as le droit de voter aux élections ! Fais entendre ta voix !”. Un message communiqué à travers des flyers, qui expliquent également comment faire pour voter. Evénements, interventions dans les médias, vidéos en plusieurs langues et campagnes sur les réseaux sociaux sont prévus pour les prochaines semaines.

Un membre glisse que “l’intégration n’est pas complète si on ne vote pas à Barcelone”. L’association défend l’Union européenne, mais se déclare apolitique. À l’heure actuelle, Europeans in Catalonia compte 50 membres, de 18 nationalités différentes, qui reflètent “la diversité de l’Europe”.