Search for content, post, videos

Quel quartier de Barcelone convient à votre profil

Choisir où s’installer n’est pas si aisé à Barcelone. La capitale catalane abrite plusieurs zones bien différentes les unes des autres. Voici les avantages et inconvénients de chaque quartier. Liste non exhaustive. 

Le quartier de la Vieille ville

Le centre-ville s’avère idéal pour les personnes qui viennent d’arriver à Barcelone. Il permet d’accéder à tous les points d’intérêt à pied: la place Reial, la Cathédrale de Barcelone, la plage de la Barceloneta, le parc de la Ciutadella, le Passeig de Gràcia et bien d’autres. Tous ces lieux font de Ciutat Vella une zone très animée, particulièrement en haute saison. Elle abrite un grand nombre de restaurants, bars et clubs, ainsi elle reste très vivante même la nuit. Cette fréquentation a un impact sur le bruit. Les nombreuses rues piétonnes sont épargnées par celui de la circulation, mais pas des piétons qui parlent fort et gênent les habitants ayant des fenêtres simple vitrage.

Côté sécurité, il est le 2e district dans lequel la police catalane a recensé le plus de délits au cours de l’année 2017 et les vols sont fréquents. Pour les locations, le prix moyen s’élève à 920,39 euros selon les données de la Cambra de la Propietat Urbana de Barcelona du troisième trimestre de l’année 2017, alors que la moyenne de la ville est à 948,86 euros par mois.

Les différentes zones

Ensuite, il est important de distinguer chaque zone puisque chacune possède ses propres particularités. Auparavant quartier populaire et multiculturel en pleine transformation, les habitants du Raval ont déchanté récemment face à la hausse des narco-appartements gérés par les trafiquants de drogue et à la fréquentation qui l’accompagne. Avec des résidents plutôt jeunes, le Gòtic propose un choix d’appartements en colocation, mais attention à la rue Escudellers qui ne dort jamais. À savoir que des rabatteurs interpellent sans cesse les passants, principalement autour de la place Reial.

Le Born (Sant Pere, Santa Caterina i la Ribera) correspond au quartier le plus élégant de Ciutat Vella. Il abrite un grand nombre de boutiques de créateurs, mais aussi des bars, restaurants et terrasses agréables. Pour les amoureux de la plage, mais qui ne craignent pas le monde, la Barceloneta reste le lieu de vie idéal. Les habitants peuvent s’y rendre en quelques minutes.

Le quartier de l’Eixample

Les jeunes actifs et les familles trouveront leur bonheur dans l’Eixample. Connu pour ses nombreuses oeuvres modernistes, il abrite des coins charmants et variés. Le quartier reste plutôt central, bien desservi par les transports en commun et abrite les commerces de proximité. La moyenne des prix des loyers s’élève à 1.049,37 euros, selon des données de la Cambra de la Propietat Urbana de Barcelona du troisième trimestre de l’année 2017. Dans l’Eixample, il est possible de trouver de grands appartements neufs ou typiquement barcelonais.

Avec la circulation importante sur les grands axes tels que carrer d’Aragó ou Gran Via de les Corts Catalanes, le niveau de bruit peut être élevé et difficile à supporter en ayant des fenêtres simple vitrage et sur la rue. Il correspondrait au quartier le plus bruyant selon une étude de l’Université de Vic publiée cet été. Il est possible de connaître le niveau de bruit grâce à la carte établie par la mairie de Barcelone ici. Le district est si grand, qu’il correspond à celui ayant connu le plus délits en 2017 selon la police. Il se découpe en six quartiers plus petits au total.

Les différentes zones

Les personnes qui aiment sortir apprécieront le côté gauche. L’Antiga esquerra de L’Eixample propose une grande offre de commerces, restaurants, bars et même clubs, ainsi que des rues plus paisibles. Il existe également le quartier de Sant Antoni. Avec l’ouverture du marché et les importantes rénovations aux alentours, il s’agit d’un quartier en vogue agréable abritant des cafés et restaurants.

Pour les familles, l’Eixample est idéal mais particulièrement le côté droit: la Dreta de l’Eixample, la Sagrada Familia et El Fort Pienc. Les habitants apprécient la vie quartier et l’ambiance familiale qui règne. Rien ne manque dans ces zones qui abritent des commerces, activités pour les enfants et installations sportives. L’école française Ferdinand Lesseps se situe dans la Dreta de l’Eixample.

Le quartier de Sants-Montjuïc

Plutôt résidentiel, Sants-Montjuïc convient pour les familles, couples et budgets plus petits. Selon les données de la Cambra de la Propietat Urbana de Barcelona du troisième trimestre de l’année 2017, le prix moyen de la location s’élève à 824,06 euros mensuels. Le quartier reste donc plus abordable que le centre-ville ou l’Eixample. Les habitants apprécient les nombreux espaces verts, mais aussi les commerces, supermarchés et installations sportives. Pour les personnes amenées à se déplacer régulièrement, avoir la gare de trains Barcelona Sants à proximité représente un avantage.

Les différentes zones

Vivre à deux pas de la colline de Montjuïc reste idéal pour ses balades du dimanche. Ce poumon vert au coeur de la ville permet d’oublier le stress du quotidien. Entre les installations olympiques, le château, les jardins Mossèn Costa i Llobera, le jardin botanique et bien d’autres, les habitants ont l’embarras du choix. Pour prendre le vert, du côté de Sants, la zone abrite les jardins de Can Mantega et le parc de l’Espanya Industrial.

Poblesec est connu pour la carrer Blai et ses bars à pintxos. Les habitants peuvent se faire plaisir en mangeant des tapas à des prix abordables. Vivre à Poblesec permet de rester proche du centre-ville, en évitant l’agitation importante.

Les quartiers Pedralbes-Les Corts et Sarrià-Sant Gervasi

Ces quartiers très résidentiels s’adressent aux revenus plus élevés. À Sarrià-Sant Gervasi le prix moyen mensuel à la location est de 1.319,55 euros, ce qui en fait la zone la plus chère de Barcelone. Les Corts, donc Pedralbes, arrive en seconde place avec 1.142,16 euros. Ces chiffres s’expliquent par l’offre de grandes maisons avec jardins et de vastes appartements luxueux. Ces lieux de vie sont paisibles et loin de l’agitation touristique de Barcelone. Les lignes de bus connectent bien les quartiers avec le reste de la ville.

Les différentes zones

Chaque zone possède ses particularités. Pour les familles ayant leurs enfants au lycée français, l’idéal reste de vivre dans le même quartier donc à Pedralbes. Ce dernier abrite aussi le parc et le monastère pour se promener les week-ends. Sarrià-Sant Gervasi offre une ambiance plutôt village, avec des petites terrasses, cafés et restaurants. Beaucoup de Français y vivent.

Le quartier de Gràcia

Colocations, familles, couples, Gràcia est le quartier qui séduit des habitants de tout horizon. Il se distingue des autres grâce à ses rues aux façades colorées et ses nombreuses places. Il règne à Gràcia une ambiance particulière, un peu bohème, différente du reste de la ville. Restaurants, bars et boutiques de créateurs y prennent place. Les supermarchés et magasins écologiques ne sont pas rares. Le quartier présente également une offre culturelle, grâce au cinéma Verdi et aux théâtres Teatreneu et Teatre Lliure de Gràcia.

Si le quartier est plutôt paisible, attention aux appartements qui donnent sur des places, comme la place del Sol. Elles sont très fréquentées en raison des terrasses de cafés, ainsi le niveau sonore peut être élevé. Du côté des prix des loyers, la moyenne est de 910,06 euros mensuels. Concernant la sécurité, Gràcia correspond au quartier ayant enregistré le moins de délits en 2017, selon les données de la police catalane.

Le quartier de Poblenou

Pour être précis, il faut savoir que Poblenou fait partie de Sant Martí. Ce quartier convient parfaitement aux personnes qui travaillent au niveau de Glòries ou Diagonal Mar. Attention, il est uniquement desservi par la ligne 4 (jaune) du métro. Les freelances apprécieront les avantages du quartier sans avoir à le quitter pour travailler. La rambla del Poblenou offre une ambiance familiale agréable. Certaines rues sont si paisibles qu’il est rare d’y croiser des passants. Une partie de la zone possède un côté industriel en raison des bâtiments d’anciennes usines encore présents.

Vivre dans ce quartier permet d’aller à la plage à pied toute l’année. Celle de Bogatell s’avère beaucoup plus tranquille que Barceloneta. On peut y prendre un bol d’air frais durant les journées ensoleillées et même y pique-niquer. Selon les données de la Cambra de la Propietat Urbana de Barcelona du troisième trimestre de l’année 2017 à Sant Martí le prix mensuel moyen d’un loyer est de 866,12 euros.

Les quartiers périphériques

En plus des quartiers énoncés précédement, il en reste d’autres au nord de la ville, comme Horta-Guinardó. Il abrite El Carmel et le Vall d’Hebron et propose une ambiance locale, avec beaucoup de familles catalanes. Il s’agit également d’une zone très verte en étant à proximité du parc de la Serra de Collserola et du parc du Labyrinthe d’Horta. Sant Andreu et Nou Barris présentent également une vie de quartier tranquille, avec des loyers plus abordables que dans le reste de Barcelone, tout en proposant les commerces et services de proximité.