Search for content, post, videos

Près de 70 cambriolages par jour en Catalogne

En Catalogne, les cambriolages ne cessent d’augmenter. 2.300 familles porteraient plainte tous les mois sur le territoire selon les chiffres de 2018.

Les cambriolages avec violence sont de plus en plus nombreux en Catalogne. Ils ont augmenté de 5% en 2018 par rapport à l’année précédente, malgré une stabilisation depuis octobre dernier selon la police catalane. Les Mossos d’Esquadra annonçaient déjà des chiffres inquiétants fin 2017. Le nombre était en hausse sur toute l’année. Décembre 2017 correspond même au mois ayant enregistré le plus de cambriolages avec violence au cours de ces dix dernières années. 3.200 foyers en ont été victimes.

La police catalane considère qu’il s’agit de l’un des crimes ayant connu la plus grande croissance dernièrement. En moyenne, 2.300 familles porteraient plainte chaque mois en Catalogne pour un cambriolage avec violence dans leur première ou seconde résidence. En plus des objets volés, les victimes confient se sentir en insécurité depuis. La période des fêtes reste l’une des favorites pour les voleurs qui souhaitent passer à l’action.

Des cambrioleurs difficiles à repérer

Un responsable de la Division d’Investigation Criminelle (DIC) expliquait à nos confrères de La Vanguardia que l’objectif n’est pas “d’arrêter plus, mais d’arrêter mieux”. Les agents spécialisés dans les cambriolages avec violence concentrent leurs enquêtes sur des groupes organisés pour les démanteler. Ils reconnaissent également que les investigations s’avèrent compliquées puisque beaucoup n’ont pas d’antécédents judiciaires. La moitié des Colombiens arrêtés n’en avaient pas, 40% des Roumains et Géorgiens également. Outre ces groupes internationaux très actifs, les Espagnols étaient les plus nombreux arrêtés et parmi eux, 25% n’avaient pas d’antécédents judiciaires.

Selon le dernier baromètre de la mairie de Barcelone publié début janvier, l’insécurité est devenue la première préoccupation des habitants.