Search for content, post, videos

Pourquoi le tabac est-il moins cher en Espagne qu’en France?

Alors que le gouvernement français vient d’annoncer une nouvelle hausse sur les cigarettes, le prix du tabac en Espagne attire de nombreux fumeurs français. 

En mars 2019, un paquet de Malboro coûte 4,80€ en Espagne, contre 8,80€ en France. Une différence non négligeable pour les fumeurs, qui sont nombreux à traverser la frontière pour acheter leurs paquets de cigarettes.

En France, les fumeurs voient le prix du paquet augmenter graduellement depuis quelques années. En 2005, cinq euros en poche permettait d’acheter un paquet. Depuis, des politiques publiques ont été mises en place pour augmenter le prix au nom de la santé publique. Le tabagisme génère des coûts sociaux, des dépenses publiques de soins, de prévention et de répression, qui ne sont pas pris en compte dans le prix fixés par les fabricants.

C’est pourquoi les taxes sont plus élevées sur ces produits. Le président de la République Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé qu’en 2020 un paquet de cigarette coûtera 10€. Cet objectif sera atteint par une série d’augmentation de 50 centimes, dont la première de cette année a eu lieu le 1er mars dernier. En France, ce sont les industriels du tabac qui fixent le prix de vente d’un paquet. Cependant, l’État peut favoriser une hausse des prix en augmentant les taxes, qui représentent 82,3 % du prix. Puis 9,9 % vont dans la poche des buralistes, et 7,9 % pour les fabricants.

Deux fois moins de taxes en Espagne

En Espagne, au même titre que l’alcool et l’essence, le tabac est soumis à la Loi d’imposition spéciale, qui impose une taxation indirecte. Mais la politique de lutte contre le tabagisme est moins virulente. Et c’est la Comisión del Mercado de Tabacos, CMT, qui établit le prix du tabac. Celui-ci peut évoluer soit parce que le gouvernement augmente les taxes sur le tabac, ou bien parce qu’un fabricant décide d’augmenter son prix de vente, à condition que ce soit validé par la CMT.

Les prix des fabricants et revendeurs sont donc moindres en Espagne, mais ce sont surtout les taxes imposées par les différents gouvernements qui font pencher la balance.

Sur un paquet de Malborro Red, l’Etat espagnol garde ainsi 3,34 euros tandis que l’Etat français gagne 7,24 euros. La portion allouée aux fabricants et revendeurs s’établit à 1,56 euros en France et 96 centimes en Espagne.