Manuel Valls choisit une députée de Ciutadans pour numéro 2

par Rédac Equinox

Le candidat à la Mairie de Barcelone a choisi la Journée Internationale du Droits des Femmes pour révéler l’identité de la numéro 2 de sa liste : Mari Luz Guilarte, 47 ans, actuelle députée Ciutadans (Cs) au parlement de Catalogne. 

C’est dans le très chic Cotton House Hotel, où il avait quelquefois séjourné lors de ses premiers déplacements en faveur de l’unionisme à Barcelone, que l’ancien Premier Ministre a convoqué la presse ce vendredi matin.  Manuel Valls a sans doute voulu éviter les collectifs féministes qui avaient perturbé l’une de ses premières sorties de campagne dans le quartier du Raval.

“Barcelone est une ville féministe,  je suis féministe, et je veux l’égalité réelle” a commencé le candidat. Il a ensuite annoncé les numéros 2, 4 et 6 de sa liste, qui seront donc des femmes dans un souci de parité. L

La numéro 2 est Mari Luz Guilarte, actuelle députée de Cs, “qui a beaucoup d’expérience européenne” selon Manuel Valls. La candidate a d’abord prôné une “féminisme inclusif”, terme à la mode parmi la droite espagnole, avant de partager son enthousiasme d’être numéro 2 d’une liste “menée par un vrai leader” et “composée de Catalans […] et pour moi être Catalan c’est être Espagnol”. Diplômée en sciences politiques et sociologie, elle a travaillé pour plusieurs multinationales, notamment à Francfort, avant de revenir à Barcelone, sa ville natale, en 2005, et de s’engager auprès de Ciudadanos.

L’avocate et ancienne sénatrice CiU (parti alors dirigé par Artur Mas) Eva Parera sera numéro 4, tandis que la numéro 6 présente un profil beaucoup plus social : Noemi Martín Peña est une activiste reconnue dans les quartiers les plus pauvres de Barcelone Nou Barris et Ciutat Meridiana.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales