Search for content, post, videos

Les 100 jours les plus secs de Barcelone depuis 1914

Nouveau record météorologique à Barcelone: les trois premiers mois de l’année ont été les plus secs depuis 1914.

Photo: Alfons Puertas

Le 1er mars, Barcelone vivait son 40e jour sans pluie. Ce fait, plutôt rare en hiver, a persisté jusqu’à l’arrivée du printemps. Ce premier trimestre de l’année 2019 est le plus sec depuis 1914, selon les données de l’Observatoire Fabra. Depuis le 1er janvier, le lieu a enregistré seulement 23,2 litres d’eau par mètre carré. Cette donnée s’avère inférieure à celle de début 1995, période pourtant record avec 32,2 litres de précipitations.

Vers un nouveau record en avril?

Si la pluie continue d’être peu fréquente en avril, c’est-à-dire si elle ne dépasse pas les 44,3 litres d’eau par mètre carré, Barcelone en sera à son quatrième mois le plus sec depuis 1914, affirmait le météorologue Alfons Puertas à Betevé. Pour l’Obervatoire Fabra, le dernier épisode de précipitations intenses dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone remonte à novembre 2018.

Toutefois, le manque de précipitations n’a pas empêché les réserves d’eau catalanes de se remplir. Depuis lundi, elles sont à 84,7% de leur capacité. L’Agence Catalane de l’Eau précise que ce chiffre élevé est dû aux pluies intenses d’octobre et novembre. Les hautes températures ont également provoqué un dégel, remplissant d’eau les réserves. À l’heure actuelle, le soleil et l’absence de pluie devraient continuer jusqu’à la semaine prochaine selon l’Agence de l’Etat de Météorologie.