Search for content, post, videos

La maison d’enfance de Salvador Dalí bientôt ouverte au public

La maison d’enfance de l’artiste catalan Salvador Dali, située dans le village de Figueres tout près de la frontière française, sera bientôt ouverte aux visiteurs. La mairie vient d’obtenir 1,4 million d’euros de subventions européennes afin de financer la rénovation intégrale du bâtiment.

Courant 2021, la maison de Figueres qui a vu naître Salvador Dali devrait ouvrir ses portes en tant que musée. La ville, située à une heure et demie de route de Barcelone, vient de recevoir une subvention de 1,4 million d’euros de la part du FEDER, le Fonds Européen du Développement Régional. Cette aide permettra de mener à bien la deuxième et dernière étape de rénovation de l’édifice. Les travaux de la première phase devraient débuter dans quelques semaines.

Une aide européenne tombée à temps

Depuis 1994, la municipalité détient la propriété de la maison. Le budget total des travaux est de 2,5 millions d’euros divisés en deux phases de travaux. La première nécessite 1,1 million d’euros. Une somme réunie grâce aux contributions du Conseil provincial de Gérone (500.000€), de l’État espagnol (250.000€) et des fonds municipaux.

L’aide de l’Union Européenne tombe donc à pic car elle pourrait permettre de réhabiliter complètement la maison d’enfance du peintre surréaliste. Elle servira à financer la seconde étape des travaux qui commencera début 2020.


Lire aussi : Escapade dans l’univers de Dalí à Cadaqués


La Fondation Gala-Salvador Dalí qui détient les droits d’image de Dali est informée du projet et de son déroulé. Sans prendre part aux travaux, la Fondation ne s’y est jamais opposé. “Nous sommes en contact avec la fondation Dali depuis le début” nous indique Olga Reixach, responsable de communication de la mairie.

La rénovation de la maison du 6 rue Monturiol est également une superbe opportunité de redynamiser Figueres grâce au tourisme. Un million et demi de visiteurs viennent chaque année visiter le musée Dali de Figueres, mais la grande majorité ne prolonge pas son séjour dans la ville. Ce nouveau projet va permettre de créer un parcours sur l’artiste pour “découvrir d’où vient Dali, où il a grandi, et la ville qui l’a inspiré” explique Olga Reixach. “L’objectif est que tout Figueres respire Dali”, précise-t-elle.

Dali, un enfant de Figueres

Dali est né dans cette maison en 1904 et y a vécu jusqu’à ses 8 ans. La famille occupait le premier étage (entresuelo) tandis que le père, notaire, avait son cabinet au rez-de-chaussée. En 1912, la famille a déménagé quelques mètres plus bas, au numéro 10 de la même rue (actuellement numéro 24). L’acquisition de ce bâtiment à trois étages est la prochaine étape pour la mairie, qui a d’ailleurs inclus l’achat d’un premier niveau dans son budget 2019. Puis, comme pour la maison d’enfance du peintre surréaliste, la municipalité a pour projet de réunir financements et subventions pour commencer la réhabilitation de la bâtisse.

C’est ici, à Figueres que l’artiste aux grandes moustaches a découvert l’art contemporain, forgé son identité artistique et qu’il a peint ses premières toiles. C’est d’ailleurs depuis la terrasse de la maison que l’enfant de Figueres a peint sa sœur Anna Maria pour la première fois.