Search for content, post, videos

Notre-Dame de Paris : l’Espagne sous le choc

L’incendie de la cathédrale de Paris a provoqué une onde de choc en France mais aussi en Espagne, où l’effondrement d’une partie de ce monument historique du patrimoine français n’a laissé personne indifférent.

Le chef du gouvernement Pedro Sanchez évoque “une catastrophe pour la France et pour l’Europe”.

La famille royale s’affirme convaincue que le “peuple français la reconstruira”, et que l’Espagne et le monde entier seront à ses côtés.

La maire de Barcelone Ada Colau apporte son soutien aux Parisiens, aux Français et à Anne Hidalgo.

Le président catalan Quim Torra est l’un des plus brefs dans sa réaction: “oh mon dieu, quel malheur” a-t-il simplement tweeté.

Les pompiers de Catalogne envoient soutien et solidarité à leurs confrères parisiens.

La Sagrada Familia envoie aussi un message de soutien.

Le ministre catalan de l’Action extérieure Alfred Bosch parle aussi d’une “catastrophe historique”.

L’ancien Premier ministre et candidat à la mairie de Barcelone Manuel Valls partage une photo prise de l’appartement de sa mère et indique dans d’autres tweets avoir “le cœur brisé”.

Le célèbre chanteur Alejandro Sanz “pleure pour ce jour triste pour l’art, l’histoire, l’architecture, la perfection créée par l’homme”

Le leader de Podemos Pablo Iglesias se déclare très triste.

L’ex-président catalan Carles Puigdemont se dit également ému et inquiet.

Le leader du Partido Popular Pablo Casado fait part de sa tristesse, son soutien et sa solidarité.

Inès Arrimadas, cheffe de l’opposition en Catalogne (Ciudadanos), indique qu’elle suit l’incendie “d’une des cathédrales les plus belles du monde”.

L’ex-porte-parole du gouvernement catalan et candidate pour Barcelone Elsa Artadi invite Paris à se remettre de la tragédie.

Le candidat ERC à la mairie de Barcelone Ernest Maragall transmet le soutien de sa ville à la capitale française.