Un péage pour voitures pourrait être installé à l’entrée de Barcelone

par Rédac Equinox
péage barcelone voiture

Un péage payant, inspiré du modèle londonien, pourrait être la mesure forte en matière environnementale du prochain maire de Barcelone. Ada Colau et Ernest Maragall, les deux favoris du scrutin, y sont favorables.

Le droit de circuler à Londres a été institué le

Les deux grands favoris de l’élection municipale de Barcelone, la maire sortante Ada Colau et l’indépendantiste de gauche Ernest Maragall, veulent copier le modèle anglais. Selon le programme de l’actuelle mairesse, au cours du prochain mandat il conviendra “d’évaluer la mise en œuvre des politiques de péage métropolitain pour la limitation de circulation des véhicules privés”. Ernest Maragall va encore plus loin annonçant “la mise en place un péage de toxicité lié au droit à l’air pur, non seulement à Barcelone mais dans toute la région métropolitaine, qui sera appliqué en fonction du degré de pollution”.

Les autres mesures vertes

De son côté, l’ancien Premier ministre français Manuel Valls souhaite que les transports publics barcelonais soient gratuits les jours de pics de pollution.

La candidate de Carles Puigdemont, Elsa Artadi, veut une Barcelone plus naturelle, avec le réaménagement des rues pour créer des couloirs verts de Collserola à Ciutadella et de Montjuïc à Besòs. Dans son programme figurent également davantage de zones d’ombre, d’éclairage et de mobilier, un aménagement paysager longitudinal, une meilleure réglementation des feux de circulation et des voies plus larges.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales